Agde - Inquiétante raréfaction de nos capacités hôtelieres ... Question orale de Didier Denestebe

Lors du conseil municipal du 14 Novembre prochain, une question orale sera posée. Elle…

Lors du conseil municipal du 14 Novembre prochain, une question orale sera posée. Elle concerne la raréfaction des capacités hôtelières de la commune.

Je voudrais être le relais d’une inquiétude manifestée par de nombreux professionnels et administrés qui s’inquiètent du devenir de notre principale ressource économique, créatrice principale de l’emploi agathois : Le tourisme.
La remontée homéopathique en 2006 du budget de l’Office de Promotion touristique ne peut compenser la baisse dramatique de 30 % de ce même budget sur vos cinq premières années de mandature.
Un autre problème voit le jour aujourd’hui, et si vous n’en êtes pas directement responsable, vous êtes pour le moins le dernier rempart d’une catastrophe que l’on peut encore essayer d’éviter.
Ce problème, c’est la diminution, insidieuse mais régulière, des capacités d’accueil hôtelières de la Ville d’Agde.
J’en veux pour preuve qu’en quelques années, c’est près de quatre cents chambres et 6 à 700 lits qui ont été supprimés.
Après la disparition plus ancienne du PALMERIA et du MATAGO et de l’Auberge de l’AFFENAGE, c’est depuis deux ans une véritable hémorragie en termes de capacité d’accueil que notre ville subit.
LA TAMARISSIERE, Le FLORIDE, l’Hôtel SAINT-CLAIR, L’HOTEL de LA THALASSOTHERAPIE et prochainement programmé, la disparition du SABLOTEL et du CHATEAU VERT accentue ce déficit.

La transformation de ces entités en appartements si elle satisfait les promoteurs de ce type d’opération ne vient pas compenser la carence en chambres d’hôtels pour les courts séjours dont la progression est constante en ce qui concerne l’offre touristique.

Le développement nécessaire des activités du palais des congrès ne peut se faire sans une offre hôtelière conséquente et de proximité.
La clientèle touristique hôtelière offre souvent un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne susceptible de d’alimenter le tissu économique des commerçants sédentaires.
Comment pourrons-nous promotionner notre station, si nous n’avons pas le soucis de préserver et de développer ce créneau particulier de l‘activité touristique ?

Notre responsabilité est engagée collectivement, mais la dernière étape des autorisations nécessaires à ces transformations passe par votre autorité Monsieur el Maire puisque, en dernier ressort, c’est vous qui autorisez les changements de destination de ces immeubles.

Je veux bien croire que quelques opérations étaient nécessaires, l’intérêt général nécessite aujourd’hui que l’on sauvegarde le principal et que cesse définitivement cette dérive.

Partagez vous cette analyse et si vous êtes conscient de ce problème, vous engagez vous clairement à refuser dorénavant toutes transformations de destination visant à supprimer la capacité hôtelière de notre commune qui pénaliserait notre industrie touristique agathoise au bénéfice des communes touristiques voisines et concurrentes ?

Didier Denestebe – Conseiller Municipal de la Ville d’Agde
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap :
https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=4

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.