Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - La Capucière : Nouveau péril économique pour Agde ? Question orale au Conseil Municipal

La Capucière: Nouveau péril économique pour Agde ? Question Orale du Conseil Municipal du 20…

La Capucière: Nouveau péril économique pour Agde ?
Question Orale du Conseil Municipal du 20 Février 2013
Groupe Agde à Venir


Monsieur le Maire,

Les derniers chiffres de l’Insee du troisième trimestre 2012 mettent le bassin de l’emploi d’Agde – Pézenas à une triste première place nationale, avec un taux de chômage à 17,6%. En tant que Maire d’Agde mais surtout Président de la Communauté d’Agglomération, vous avez le devoir, par vos choix politiques, d’entraîner le dynamisme économique sur notre territoire. Ces chiffres du chômage prouvent qu’en 11 ans de présidence, votre action en faveur du développement économique n’a pas été couronné de succès, loin s’en faut.

  L’exemple le plus frappant réside dans le fait qu’aucune zone d’activité économique n’a vu le jour de manière aboutie durant toutes ces années. Face à ce constat et pour pallier à un tel échec, vous avez décidé de mettre en avant un projet que vous annoncez comme fortement créateur d’emplois : La zone de la Capucière à Bessan. Cette zone, placée à la sortie de l’autoroute A9, doit à terme regrouper 100 000 m² de SHON dont 50 000 m² destinés au secteur commercial, notamment celui de la grande distribution.

  Pour lancer ce projet, vous avez tout d’abord, et nous pouvons dire, comme à votre habitude, délégué la réalisation et le pilotage de votre projet à un promoteur. En agissant ainsi, vous avez perdu toute possibilité de maîtrise foncière sur cette zone, la logique économique laissant la place à la logique financière. Ce promoteur, la CFC Duval, s’appuyant sur des études de marchés opaques, travaille à présent à l’implantation d’une dizaine de moyennes surfaces de 900 m² respectives ainsi qu’à l’arrivée de deux grandes surfaces de 5000 m² chacune, l’une dans l’alimentaire et l’autre dans le bricolage. Le prix du mètre carré de foncier en location demandé par ce promoteur étant trop élevé pour les groupements existants sur notre zone, cette surenchère va, de facto, entraîner l’arrivée d’autres acteurs du secteur souhaitant s’enraciner sur notre territoire.

  Or, d’après l’état des l’armature commerciale du territoire présenté dans le SCOT, l’implantation de ce type de zones commerciales est sur dimensionnée par rapport à l’augmentation de la population sur notre agglomération. Il dénote également qu’une sur-offre en matière d’équipement et de bricolage est par ailleurs constatée. L’étude du SCOT préconise enfin de favoriser la recherche d’installations de grandes et moyennes surfaces de préférence en centre ville pour favoriser la reconquête des centres anciens.

  Face à ce constat, il est clair que la mise en place et l’implantation de ces grandes surfaces sur la Capucière, impacterait directement les deux zones commerciales de notre ville, notamment dans le secteur du bricolage. Cela déséquilibrerait davantage encore le commerce sur notre commune en particulier celui du centre ville déjà en état de déliquescence. Au final, cela détruirait des centaines d’emplois sur notre commune.

  De plus, il est légitime de s’interroger sur la multiplication des flux de circulation sur des voies saturées et dangereuses notamment l’été. Que faites vous de la sécurité de nos populations?

Par ailleurs, sur le plan du développement, nous nous interrogeons, monsieur le maire et vous demandons:

  Quel est la destinée réelle de cette ZAC ?

  Pourquoi n’avez vous pas favorisé l’intégration de projets industriels et logistiques, secteurs pourvoyeurs d’emplois stables et quasi inexistants sur notre Agglomération ?

  Enfin, pouvez vous, à ce jour, nous donner des informations précises quant à l’implantation de ces grandes surfaces sur la Capucière  ?

Nathalie DUBOIS

Conseillère Municipale

Groupe Agde à Venir

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.