AGDE - La Police Municipale se modernise et se réorganise

Mercredi 28 mai, le Maire d’Agde Gilles D’Ettore et son Adjoint en charge de…

Mercredi 28 mai, le Maire d’Agde Gilles D’Ettore et son Adjoint en charge de la Sécurité, Jérôme Bonnafoux, ont réuni les forces de sécurité de la Police Municipale et celles de la Sodéal, en présence du Commissaire de Police Nationale d’Agde François Ducrettet, afin de leur faire part des nouvelles dispositions prises afin de renforcer la sécurité sur la commune. L’occasion également d’évoquer le volet prévention ainsi que le traitement judicaire de la délinquance avec la Maison de la Justice et du Droit.

En préambule, le Maire Gilles D’Ettore a expliqué aux agents présents les raisons de cette réunion. “Nous sommes ici aujourd’hui car nous travaillons tous à la sécurité de nos concitoyens et je sais en la matière pouvoir compter sur vous. J’attends de vous que vous fassiez respecter la Loi avec conviction et coordination. La population d’Agde en exprime le besoin et elle nous a réélus pour poursuivre et renforcer notre action en la matière.

Securite GDE et equipe 538f16feee2fdC’est pourquoi j’ai chargé Jérôme Bonnafoux, qui est aujourd’hui mon Adjoint à la Sécurité, de repenser l’organisation et la répartition de nos forces de sécurité sur le territoire communal. Il s’agit d’adapter nos dispositifs à l’évolution de la délinquance pour gagner en efficacité et être plus réactif, notamment en Cœur de Ville, où trop d’agissements inciviques empoisonnent la vie quotidienne des résidents. L’idée, aujourd’hui, est de faire avancer l’idée de sécurité sur la commune, en partenariat avec les services de la Police Nationale et avec ceux du Procureur de la République de Béziers. Ainsi, la géolocalisation, qui va prochainement équiper les véhicules de police, nous permettra de prouver aux plus sceptiques que vous êtes là où vous devez être. Je veux aussi que s’instaure un dialogue avec la population agathoise et donc renforcer l’îlotage et la police de proximité. Vous êtes aujourd’hui les policiers municipaux les plus professionnalisés de notre région, ce que chacun s’accorde à reconnaître. C’est important pour pouvoir intervenir au mieux de jour comme de nuit et lutter ainsi efficacement contre la petite comme la moyenne délinquance. Le Commissaire Ducrettet, avec qui nous collaborons étroitement, et moi-même vous demandons un engagement total y compris dans votre attitude au quotidien. Le diable se cache en effet dans les détails et c’est votre sérieux et votre détermination qui feront votre réussite auprès de la population agathoise”.

Le Maire a ensuite cédé la parole à son Adjoint à la Sécurité, Jérôme Bonnafoux, qui a détaillé le plan mis en place, notamment en ce qui concerne les zones de traitement prioritaires, à savoir le Cœur de Ville, l’Ile des Loisirs (qui seront surveillés prioritairement par la brigade cynophile), les quais du Cap d’Agde et du Grau d’Agde ainsi que son Front de Mer et la plage du Môle, tout comme les lieux de manifestations et animations. De manière interne, la mutualisation des équipes et des moyens sera la règle, avec les autres forces intervenant en matière de sécurité. Ce qui aboutira à un découpage en termes d’interventions, de proximité, de surveillance et de coordination, mais aussi de médiation et de prévention. Le Centre Superviseur Urbain verra également ses moyens renforcés avec l’installation de nouvelles caméras fixes, ainsi que de caméras mobiles, mais également de caméras pouvant lire les plaques d’immatriculation afin, à terme, de mettre en place la vidéo-verbalisation.

Securite discours GDE 538f17240d1d6La professionnalisation des agents se poursuivra avec l’obtention de diplômes de police judiciaire afin de permettre aux Policiers Municipaux de constater et de verbaliser de nouvelles infractions.
La brigade motorisée aura quant à elle pour mission prioritaire de renforcer les brigades pédestres et d’intervention, de participer à l’îlotage, surtout dans les zones difficiles d’accès en voiture, mais aussi de mettre en place des opérations de sécurité routière lors des périodes de chassés-croisés importants.

La brigade équestre enfin, ira au contact de la population et assurera une présence policière sur le littoral.
Parallèlement, le pôle Prévention-Médiation sera mis en avant avec une présence journalière sur le terrain afin de renforcer le lien social avec les habitants, de régler les petits conflits de la vie quotidienne, de prévenir les incivilités et les nuisances et, le cas échéant, de les traiter. Il est même prévu des formations de base en matière de défense auprès des commerçants, par exemple.

Enfin Jérôme Bonnafoux a rappelé l’importance des missions originelles de la Police Municipale, à savoir l’application des arrêtés du Maire relatifs aux nuisances liées aux débits de boisson, à la lutte contre le bruit, à la gestion des conflits dans les espaces publics, ou encore le sanctionnement du stationnement gênant ou anarchique ou encore des conduites dangereuses.

Quant au Commissaire François Ducrettet, il a conclu la réunion par ces mots : “j’ai le souvenir de nombreuses collaborations lors d’interventions et, dans ce cas, je ne fais pas de différence entre les Policiers Nationaux et les Policiers Municipaux, en termes de professionnalisme. Sans vous, nous n’aurions pas les résultats que nous avons aujourd’hui. Sur les 5 premiers mois de l’année, les chiffres font état de 17 écrous au lieu de 8 l’an dernier, 20 % de gardes à vue en plus, et une avancée de 20 % des mises en cause. Je suis ravi de la qualité du travail qui est fait ici, à Agde, par la Police Municipale, police qui est même reconnue par les hautes instances de la Police Nationale pour sa qualité. Je suis donc heureux de savoir que nous allons travailler en collaboration renforcée. Je vous fais confiance car je sais votre compétence en la matière”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.