AGDE - La sirène de défense passive installée en 1939 a rejoint le bunker de la Tamarissière

C'est une belle d'action de sauvegarde du patrimoine que viennent de réaliser les membres…

C'est une belle d'action de sauvegarde du patrimoine que viennent de réaliser les membres de l'association Agde histoire 39 – 45 présidée par David Mallen.

En fins connaisseurs de l'histoire de notre ville, ils savaient qu'une sirène de défense passive était nichée en haut de la cave coopérative dominant la ville. Elle avait été installée en 1939 dans le but de prévenir la population en cas de risque de bombardements liés à la seconde guerre mondiale ( voir vidéo explicative ci-jointe).

Le site de la cave coopérative va prochainement laissé place à un programme immobilier et avant le début des travaux, l'association Agde histoire 39 45 a eu l'idée de “mettre à l'abris” l'unique sirène de la ville.

Cela est chose faite depuis quelques jours où elle a pu rejoindre le bunker de la tamarissière transformé en musée depuis 2015.  

Ce fut également l'occasion pour les jeunes élus du Conseil Municipal des Jeunes de la ville de Vias d'avoir les premières explications au sujet de son histoire et de son fonctionnement.

La sirène a pris place dans la pièce française avec une nouvelle scénographie et divers objets sur le thème de la défense passive en Agde.

L'association agde histoire 39-45 tient à remercier Stéphane Hugonnet, Président des Caves Richemer, Pierre-Yves Rouillé, le Directeur, Jean Boyer, le responsable technique qui ont permis cette réalisation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.