Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Lancement réussi pour Agde à Venir !

Jeudi soir, le cœur de Ville avait retrouvé l'espace de quelques instants une ambiance…

Jeudi soir, le cœur de Ville avait retrouvé l'espace de quelques instants une ambiance conviviale et un rassemblement chaleureux  autour de la permanence électorale de Fabrice MUR.
Située en face de l'entrée de la cathédrale, la permanence fut rapidement trop petite pour accueillir tous ceux, qui d'horizons sociaux et politique divers s'étaient rassemblés pour applaudir au rassemblement de compétences que souhaite initier le leader de la liste AGDE à VENIR.

Les trottoirs environnants et le parvis de la cathédrale servirent donc de théâtre au rassemblement de ces quelques 2 à 300 personnes qui tout au long de la soirée participèrent à cette manifestation.

Serge Jené en animateur de la campagne électorale annonça que cette liste ouverte à tous,  avait vu de façon indépendante plusieurs tendances locales la rejoindre, Le Parti Agathois d'Antoine Allemand et Didier Denestebe il y a plus d'un mois et aujourd'hui le MODEM de François Bayrou qui apporte son soutien à  liste AGDE à VENIR comme il l'apporte à Didier Denestebe à l'occasion des élections cantonales.

Ces ralliements à l'initiative indépendante et pluraliste de Fabrice MUR ne pouvaient que conforter son enthousiasme.

A la tribune le leader de cet Agde à Venir expliqua quelques unes de ses orientations . Il reconnaissait les quelques réalisations, bien insuffisantes de la municipalité mais en proposer de nouvelles, plus ambitieuses  comme la réalisation d'un Port Fluvial, la réhabilitation du cœur de ville ou la création de 1000 place de parkings coeur de Ville.

Le tourisme avec la promesse n'était pas oublié, loin s'en faut, évoquant entre autre, la ré implantation rapide sur le Cap d'Agde d'un nouveau centre de Thalassothérapie.

Un discours pugnace, jeune et dynamique qui a semble t'il satisfait l'assistance enthousiaste.

Trois a quatre fois plus d'assistance qu' à l'inauguration de l'autre challenger Regis Passerieux, c'est assurément un  signal fort dans cette campagne où Fabrice Mur s'installe en  bousculant les clivages traditionnels et en offrant une alternative entre les rivalités intestines de la droite contre la gauche.

La mise en reseau d'un site internet http://www.agdeavenir.fr/ de la liste a également été annoncé
Assurément la place de troisième homme pour le moment sur l'échiquier politique avec le secret espoir pour ses partisans et militants de lui  faire occuper celle de premier homme   au lendemain du 16 Mars.


DISCOURS DE FABRICE MUR


Le discours prononcé du candidat nous a également été communiqué , vous en trouverez ci dessous la reproduction.

“Mes chers amis,

Je suis très heureux et très touché de vous voir si nombreuses et si nombreux à mes côtés pour l'inauguration de notre permanence, qui devient aujourd'hui, notre maison commune. Ici, au pied de notre  cathédrale, emblème de notre cité, au cœur de notre centre historique, cette inauguration est avant tout le premier symbole fort du rassemblement de tous les agathois. Ce moment, je l'attends depuis des jours, depuis des semaines, depuis des mois. Et, je dois vous l'avouer, c'est un homme particulièrement ému, à la fois fier et heureux, qui s'adresse à vous ce soir.

Ma candidature à la mairie d'Agde, vous le savez, je l'ai profondément réfléchie et je l'ai passionnément voulue. elle s'est décidée, progressivement, et logiquement parce qu'elle est avant tout le reflet de mon amour pour Agde, cette ville si particulière et tellement attachante. Je suis Agathois. J'ai grandi sur la promenade lorsque cette dernière était encore un lieu de rencontre et de convivialité. Je suis jouteur et, sur la tintaine, j'ai toujours défendu avec honneur et loyauté les couleurs de cette ville. Je suis aussi, par ma profession, un acteur économique de cette cité, insérer au cœur même de la population et proche de tous les citoyens.
Aujourd'hui, devant vous, ce que je ressens, c'est avant tout un  sentiment de fierté et de bonheur. Oui, je suis fier et heureux d'être votre candidat à la mairie d'Agde. Car Agde est magnifique et Agde se désire. Mais je sais aussi, tout comme vous, qu' Agde se mérite.

Je mesure aussi, en cet instant, l'énorme responsabilité qui est la mienne. La tâche qui m'attend, qui nous attend est immense et les défis que nous devons relever sont nombreux. Ces défis, je les aborde avec beaucoup d'humilité mais aussi avec une détermination sans faille, avec une force, une énergie et une volonté qui n'appartiennent qu'à celles et ceux qui sont sûrs qu'ils ont fait le bon choix et qu'ils sont sur le bon chemin.
Car aujourd'hui, je suis convaincu, au plus profond de moi, que je suis prêt. Prêt à me dévouer sans compter et à agir pour les Agathoises et les Agathois. Prêt à être maire d'Agde et à travailler d'arrache pied pour que notre ville retrouve sa juste place, au cœur de notre région et au-delà de la méditerranée. Il est temps qu'elle se construise enfin un avenir digne de ce qu'elle est, un avenir digne de ce que sont ses habitants. Mes amis, je veux que ma candidature soit la candidature de l'espoir, la candidature du renouveau, la candidature du changement.

Avant de construire et proposer un projet alternatif, il était nécessaire pour moi de réaliser un bilan clair et précis de l'état de notre ville. Ce constat, nous l'avons réalisé objectivement et aujourd'hui, ce constat s'impose à chacun : Agde souffre, Agde est malade. Malade d'un manque d'ambition, de courage. Malade d'un manque de vision et de
projet structurant. Malade d'une urbanisation galopante
qui sacrifie, comme au Cayret, le cadre de vie de nos concitoyens au profit de la spéculation immobilière. Malade d'une insécurité constante avec l'apparition de véritables zones de non droit sur notre ville. Malade d'un outil touristique complètement obsolète et inadapté aux réalités du marché. Malade du manque d'activités et de loisirs pour nos jeunes et nos seniors.  Oui, Agde est malade et bien malade.

Pourtant, face à ce constat, il n'y a pas de fatalité. Parce que ma candidature, c'est aussi la candidature de la confiance et de l‘espoir. Je connais les Agathois, leur force, leur dynamisme, leur caractère fier et généreux. Avec eux, j'ai une totale confiance en l'avenir. Et c'est ensemble, que nous allons mettre Agde en mouvement.
C'est ensemble, que nous allons sortir de l'immobilisme. C'est ensemble, que nous allons donner à Agde un autre avenir. Je le dis clairement, il ne s'agit pas de faire gagner un homme contre un autre, ni un camp contre un autre, mais bien de faire gagner la ville. Toute la ville que nous chérissons, Agde !

Une ville dont chacun connaît l'immense potentiel, dont chacun ressent les envies et les désirs, trop souvent déçus, trop souvent trahis. C'est avec les Agathoises et les agathois, avec toutes les forces vives de notre ville, que j'ai construit mon projet pour Agde. Rien ne peut remplacer ce que vous, agathoises et agathois, vous avez pu me dire sur
ce que vous vivez au quotidien, sur vos difficultés et les problèmes que vous rencontrez.
Que vous habitiez au grau d'Agde, au Cap d'Agde, à la Tamarissière ou à Agde,  je suis allé à votre rencontre car pour moi, il doit n'y avoir qu'un seul et unique Agde, un Agde riche de tous ses quartiers et tous ses habitants.

Notre ville a trop souffert de ses fractures et de ses divisions et elle ne peut pas perdre six ans de plus !
Car qui peut croire aujourd'hui que ceux qui ont fait un peu, mais hélas si peu pour le quotidien des habitants, vont faire en un mandat de plus ce qu'ils n'ont pas fait en sept ans ?
Cette vision de la ville repliée sur elle-même, sans vie et sans ambitions , est à des années lumières de l'action municipale que je veux construire.

Je veux un Agde à venir qui maîtrise son urbanisation en privilégiant le cadre de vie de ses concitoyens. Je veux que
l'ensemble des agathois puisse avoir une plus grande chance d'habiter sur la commune en développant les programmes d'accessibilité à la propriété à coûts modérés.

Je veux un Agde à venir fier de son centre ville. Pour cela, notre centre ville doit être propre, restauré, attrayant et chacun d'entre nous doit pouvoir s'y promener en toute sécurité. C'est pourquoi, immédiatement après mon élection, je m'attaquerais à la propreté de notre ville. En 6 mois, je m'y engage, nous aurons un centre ville propre. Autre action immédiate, l'ouverture 24 heures sur 24 du commissariat du centre ville avec la mise en place de l'îlotage durant ces horaires afin d'assurer la protection des biens et des citoyens. 

Pour doter notre cité d'un atout touristique supplémentaire, nous bâtirons un port fluvial au bassin rond par le biais des 6 000 m² de foncier communal acquis récemment. Le canal du midi, c'est 30 000 visiteurs par an qui  traversent notre ville sans s'y arrêter. Avec cette infrastructure, nous donnerons vie au quartier de la gare et, par extension au centre ville. Enfin, Cette politique de redynamisation sera accompagné par la création de 1 000 places de parking sur notre commune dans les 6 ans à venir.

Je veux un Agde à venir qui devienne la référence en matière d'environnement. Nous mettrons en place une véritable politique du développement durable placé au cœur de notre urbanisation en créant notamment  un véritable
circuit de piste cyclable dans toute la commune puis raccordé à la communauté d'agglomération.
 
Je veux un Agde à venir qui soit la référence touristique en Europe. Pour cela, nous mettrons le nautisme au cœur du développement touristique en favorisant l'émergence d'infrastructures destinées aux nouveaux sports de glisse et en bâtissant une grande école du nautisme et nous associerons le grau d'Agde à cette démarche. Pour diversifier un peu plus l'offre touristique, je m'engage à faire revenir un centre de thalassothérapie au Cap d'Agde.
 
Je veux un Agde à venir qui offre à ces seniors un véritable épanouissement au cœur de leur cité.
Nous mettrons en place une politique volontariste envers nos seniors en bâtissant la maison de l'age d'or destinée à leurs offrir un ensemble de services.

Je veux enfin un Agde à venir qui donne à sa jeunesse un avenir radieux. Nous favoriserons l'implantation d'entreprise tournée vers les métiers de l'eau, capable de former et d'employer nos jeunes. Et nous offrirons à cette jeunesse des activités nouvelles en construisant un complexe multi loisirs et une salle de concert sur le site de la cave
coopérative.

Pour mette en place ce nouvel Agde à venir, j'ai autour de moi une équipe composée de femmes et d'hommes de toutes sensibilités et de tout horizon à l'image de la ville. Elle vous sera présentée très prochainement.  Cette équipe compétente, unie et dévouée est sans nul doute une garantie d'une action municipale efficace. Cette équipe, elle ressemble à Agde. Elle rassemble ce qui fait la force, la richesse et la diversité de notre cité.

Je sais, nous savons tous, l'exigence que représente le fait de diriger une ville comme la nôtre. Je n'ai pas l'ambition d'être Président de la république. J'ai simplement l'ambition, et c'est déjà beaucoup, d'être un bon maire d'Agde. Un maire présent. Un maire disponible. Un maire à l'écoute. Un maire qui vit au milieu de ses habitants. Un maire qui décide et qui assume. Un maire, tout simplement, en phase avec la réalité de sa ville.

Mes chers amis, vous le voyez, c'est un homme motivé, mobilisé, plus que jamais déterminé et confiant qui s'adresse à vous ce soir. Un homme porté par l'amour de sa ville et qui n'a qu'un objectif : permettre à chaque agathois de mieux vivre dans sa ville et dans son quotidien. Le chemin est encore long. Nous l'empruntons, à partir de ce soir, en ouvrant les portes de cette maison, qui est notre maison. Elle va vivre au rythme des espérances de ceux et celles qui veulent un autre Agde à venir. la victoire de mars prochain sera alors la victoire de l'espoir, la victoire du changement, la victoire du renouveau, la victoire de toutes les Agathoises, de tous les agathois. Elle sera tout simplement la victoire d'Agde !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.