Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Le salaire du labeur ... par Patrick Vincent

Vendredi 26 janvier à 16 h la Mairie d'Agde a fermé ses portes afin…

Vendredi 26 janvier à 16 h la Mairie d’Agde a fermé ses portes afin que le personnel municipal puisse assister à une cérémonie de Vœux au personnel, organisée dans l’enceinte du palais des congrès du Cap d’Agde.

La présence fortement suggérée à ce meeting en lieu et place d’heures de travail réelles avaient tout de même amené un bon tiers des employés communaux à faire le déplacement
300 d’entre eux se sont retrouvés afin d’assister, outre la cérémonie de vœux , à la remise concomitante, et au pas cadencé , de 70 médailles du travail à l’image des mariages à la chaîne des communautés sectaires.
L’intimité et la sacralisation ne pouvait pas être de mise pour décorer pratiquement 10 % du personnel municipal en une seule cérémonie.

Ce ne fut néanmoins pas en tant que gourou officiel que Gilles d’Ettore présida cette cérémonie mais en tant que Premier magistrat-candidat.

En ouverture et sans doute afin de détourner la législation électorale qui interdit a un candidat déclaré de développer ce qui pourrait consister en une forme de promotion personnelle c’est le directeur général des services, Philippe Brousses qui s’attela, non sans brio, à cette tâche de promotion et de valorisation des actions de « son » patron-candidat !

On y entendit donc le chapelet condensé des actes de « bravitudes » de « Votre maire » accompagné des réalisations à venir .. si tant est que dieu et les électeurs lui prêtent encore leurs voix ☺)

« Votre maire » plus paternaliste que jamais, entonna alors la litanie des soixante-dix présentations de lauréats sacrés à l’ordre de la « médaille du travail « par le ministère de la fonction publique .

Avec moult « répétitudes » il rappela à chaque fois que de besoin qu’il était né en terre d’Agde comme de moins en moins d’agathois ???

Est-ce à dire que les autres ne l’étaient pas ? Certainement pas mais le lapsus pouvait toutefois paraître frustrant pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance de voir le jour avant le déménagement de la maternité !

C’est sans doute en sa qualité de ” Premier emploi ” depuis quelques mois à la SODEAL que premier adjoint se colla si j’ose dire à la première fournée de cette remise de médailles (du travail) à ceux qui avaient dû attendre 20, 25 et même 35 ans ans de labeur municipal pour se la voir décerner.

Rien d’étonnant semble t’il non plus que les diplômes correspondants aient été signés par un préfet qui n’est même plus en poste puisqu’un grand nombre de ces méritoires récompenses avaient été signés depuis le mois de Juillet 2005.

Mais non ! N’allez pas imaginer encore que l’on attendait spécifiquement l’approche d’une année électorale pour rendre les honneurs !

Le calendrier et l’agenda de « Votre maire » maître de cérémonie n’avait sans doute pu trouver encore de créneau pour organiser des cérémonies plus personnalisées .

Après deux bonnes heures de ce fastueux protocole il fut temps de se quitter afin de rejoindre la seconde grande messe de la journée dans l’enceinte de la discothèque du Bora Bora où se retrouvèrent plus d’un millier de personnel municipal parents et alliés autour de la désormais traditionnelle soirée de voeux.

Entre champagne et petits fours venus apaiser les soifs et les appétits de chacun, tournoyaient également, comme dans une fosse aux lions , les élus de tous bords qui se concurrençaient pour l’occasion dans la course à la « Toqua manette » de circonstance dans cette année préélectorale..

Le roi Lion « Votre maire » était entouré d’une cour conséquente venue l’épauler dans cette mission épuisante, le Vieux Lion « Régis 1er « entouré de deux lieutenants, avait fait spécialement un déplacement de la capitale dans la station du même nom pendant que le trublion du Parti Agathois le « Lionceau » accompagné de son épouse, tenait à égale distance ses deux ainés.. au centre bien entendu.

Ce n’est qu’au petit matin que prirent fin ces agapes, où pour honorer le labeur du personnel municipal les élus se sont attelés à travailler également qui son style, qui son humour .. qui son bagout..

L’histoire ne dira que plus tard qui fût le plus habile à mériter, le salaire du labeur …

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.