Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - LE SICTOM : Un outil mieux adapté à Agde avec la requalification du quai de transfert

La première phase des travaux de requalification du quai de transfert d'Agde, débutée en septembre 2015 vient d'être livrée et inaugurée ce vendredi 21 octobre en présence de nombreux membres du SICTOM  et d'élus venus d'Agde, de Pézenas, de Vias ou de Valros. Ainsi, – Alain GRENIER Vice-Président de la CAHM, membre du SICTOM et conseiller Municipal de PEZENAS, – Michel […]

La première phase des travaux de requalification du quai de transfert d'Agde, débutée en septembre 2015 vient d'être livrée et inaugurée ce vendredi 21 octobre en présence de nombreux membres du SICTOM  et d'élus venus d'Agde, de Pézenas, de Vias ou de Valros. 
Ainsi, 
– Alain GRENIER Vice-Président de la CAHM, membre du SICTOM et conseiller Municipal de PEZENAS,

– Michel LOUP, 2ème Vice-président et Maire de VALROS

– Bernard SAUCEROTTE 6ème Vice-président  et Conseiller municipal de VIAS 

– Marie-Hélène  MATTIA, 11ème Vice-présidente du SICTOM, et Conseillère municipale de la Ville d'AGDE

– Louis BENTAJOU – Membre de la Commission d'Apple d'Offre et Conseiller municipal de la Ville d’Agde, accompagnaient  José MARTINEZ responsable du site d'Agde et Angela RODRIGUES-CAVACO chargée de communication du groupe pour cette visite en présence de l'architecte du projet Philippe COUDRAY 

Des travaux en deux phases qui aboutissent aujourd’hui avec un  bâtiment flambant neuf de prés de 300 m2 qui  accueilleront dans des conditions de travail plus spacieuses et confortables les salariés du site qui utilisaient jusqu'ici d'anciens locaux loués dans la ZAC des 7 Fonts rue de la Chiminie. 

Des conditions confortables, des bureau mieux agencés et adaptés aux conditions de travail, un  parking, une salle de réunion et des vestiaires côté confort des personnels, une aire  anti-envol et une aire de lavage des véhicules pour la partie environnement.

Une première phase que ce  bâtiment adapté à l'économie d’énergie qui aura coûté́ prés de 600 000 TTC  qui est déjà suivi d'une seconde mise en oeuvre pour adapter mieux encore l'outil de travail du SICTOM à l'évolution sociale, environnementale et technologique.   


50 clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 
 


SICTOM Pézenas-Agde : Requalification du quai de transfert d’Agde

LE SICTOM PEZENAS-AGDE

Le SICTOM Pézenas-Agde (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères) est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) créé en 1976 à l’initiative de 12 communes héraultaises (Alignan-du-Vent, Aumes, Castelnau-de-Guers, Caux, Lézignan-la-Cèbe, Montagnac, Nézignan-l’Evêque, Pézenas, Pinet, Pomérols, Saint-Thibéry et Servian).

Aujourd’hui, la collectivité regroupe 58 communes pour une population permanente de 125 671 habitants (population qui croit jusqu’à 200 000 habitants en période estivale).

Les missions du SICTOM sont :

– la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés ;
– la collecte sélective et le tri des emballages ménagers recyclables ;
– la collecte du verre, des textiles et des points d’apport volontaire ;
– la gestion d’un centre de tri ; la gestion de dix-neuf déchèteries et de quatre installations de stockage des déchets inertes (ISDI) ;
– la communication auprès des usagers.

Au fil des années, l’accueil de nouvelles communes, l’augmentation constante de la population, l’intérêt croissant de la population pour les questions environnementales et de développement durable, les collaborations réussies avec l’ADEME (Agence Nationale de la l’Environnement et le la Maîtrise de l’Energie), Eco-Emballages et le Conseil Général de l’Hérault, ont permis de multiplier les missions de la collectivité.

EMERGENCE D’UN GRAND PÔLE DECHETS AVEC LA REHABILITATION DU QUAI DE TRANSFERT D’AGDE

Le quai de transfert d’Agde accueillera à terme les agents de collecte opérant sur le secteur littoral du territoire. Le regroupement des services techniques de ce secteur constituera un véritable pôle déchets pour le SICTOM, avec une plate-forme de compostage des végétaux, une plate-forme de tri du bois, le remisage du matériel roulant et des engins d’exploitation.

Lieu transitoire des ordures ménagères avant leur expédition sur les sites d’enfouissement ou d’incinération, le quai de transfert d’Agde accueille actuellement les déchets ménagers non recyclables collectés sur le territoire, ainsi que les apports directs des professionnels, de la SODEAL et de la ville de Marseillan. Cette unité enregistre un gisement total de 31 000 tonnes d’ordures ménagères par an.

La réhabilitation du quai de transfert s’inscrit dans un nouveau schéma directeur de collecte et répond à une réelle volonté politique visant à développer les infrastructures du SICTOM Pézenas- Agde. Ainsi, la collectivité optimise un des outils importants de sa filière de traitement des déchets avec les travaux de cette installation classée. Ces derniers sont nécessaires car étroitement liés au nouveau circuit de traitement des déchets sur l’ouest Hérault avec l’ouverture du site « Valohé » à Montblanc, où seront acheminées les ordures ménagères du SICTOM.

En effet, le quai de transfert constitue un point de rupture de charge permettant de résoudre la problématique de la circulation des bennes à ordures ménagères qui devraient parcourir 40 kilomètres jusqu’au site de Valohé en pleine saison estivale.

La réhabilitation consiste :

  • à rénover les locaux sociaux afin d’améliorer les conditions de travail des agents en terme d’hygiène et de sécurité (vestiaires, sanitaires, salle commune) leur permettant d’évoluer dans un meilleur environnement professionnel.

  • à réunir toutes les fonctions industrielles sur le quai de transfert d’Agde en rapatriant le stockage des bacs et le remisage des bennes à ordures, car parallèlement à l’unité industrielle qu’est le quai de transfert, la collectivité loue un hangar situé à Agde (Zone industrielle « Les Sept Fonts », rue de Chiminie) qui accueille actuellement les bennes à ordures et les bacs en stock destinés au secteur littoral du territoire.

Déroulé des travaux Construction de locaux sociaux

Les travaux ont débuté à l’automne 2015 et ont été scindés en deux étapes. La première concerne la construction de locaux sociaux : d’abord parce qu’il s’est avéré que la construction d’un nouveau bâtiment était moins onéreuse que la rénovation de l’ancien ; ensuite parce que cela permettra d’éloigner les locaux actuellement attenants à la fosse. Ainsi, il sera construit à l’entrée du site un bâtiment neuf réunissant locaux sociaux dimensionnés pour pouvoir accueillir les renforts estivaux et des bureaux.

Le coût des travaux est de 487 500 € HT.

Réhabilitation de la fosse

La deuxième étape des travaux a débuté en septembre 2016.

Elle concerne :

  • la construction d’un hall anti-envol (afin d’éviter les envols de déchets sur le site et les parcelles voisines),
  • la réfection de la cabine du grutier,

  • le bardage anti-envol contre la fosse,

  • une construction d’une aire de lavage,

  • la mise en place d’un sens de circulation pour éviter les demi-tours des bennes à ordures ménagères,

  • un parking pour les véhicules d’exploitation, un parking pour les véhicules des agents et des visiteurs.

Le SICTOM mène une politique environnementale dynamique et dans ce cadre, il souhaite aller plus loin en équipant de panneaux photovoltaïques le hangar de stockage des bennes à ordures ménagères et en construisant des ombrières photovoltaïques sur les parkings.

Le coût des travaux pour cette deuxième phase est de 578 000 € HT.

Le coût total des travaux pour la réhabilitation du quai de transfert d’Agde est de 1 065 500 € HT.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.