Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

AGDE - Le VIASSOIS avait la fièvre acheteuse... avec un chéquier volé !

L’affaire débute le vendredi 8 avril lorsqu'un garagiste  agathois reçoit un client  qui fait équiper son véhicule de quatre pneus et s’approvisionne d’un plein d’essence. L’homme semble avenant, il paye par chèque, appuyé par une pièce d’identité dont la photo semble correspondre  a son  profil. Quelques heures plus tard, ce dernier revient sur les lieux  […]

L’affaire débute le vendredi 8 avril lorsqu'un garagiste  agathois reçoit un client  qui fait équiper son véhicule de quatre pneus et s’approvisionne d’un plein d’essence.

L’homme semble avenant, il paye par chèque, appuyé par une pièce d’identité dont la photo semble correspondre  a son  profil.
Quelques heures plus tard, ce dernier revient sur les lieux  et commande quatre pneus neige supplémentaires, l’homme  laisse un numéro de téléphone et un rendez vous est pris quelques  heures plus tard pour la livraison.

Sur ces entrefaites, le garagiste a besoin de vérifier une taille et un modèle avec son client. Le numéro ne répond pas, il cherche alors à joindre son client en faisant une recherche sur internet.  Bien lui en a pris !  Une fois trouvé le numéro correspondant au domicile du chéquier, il s’avérera que l’homme  n’est pas le client du garagiste :  il n’a ni équipé ni commandé de pneus pour son véhicule.

Le  commissariat est saisi du problème et organise comme il se doit un discret comité d’accueil au garage automobile à l’heure du rendez vous prévu. L’homme est interpellé sans résistance, emmené au commissariat et placé en garde à vue. L’enquête débute.

La fièvre acheteuse et le chéquier flambe.

Lors de la perquisition chez  ce Viassois, primo délinquant  de 45 ans, les policiers récupèrent de nombreux objets encore emballés ou étiquetés  correspondant  à la fièvre acheteuse récente de l’individu.

8 chèques, des dizaines d ‘articles,  des bouteilles d’alcool, des crustacés congelés, une tronçonneuse, des fûts de bière et des ustensiles ménagers entre autres viennent se greffer au butin initial.

1000 € dans un seul établissement. Parmi la dizaine de victimes située dans notre agglomération, le supermarché LECLERC sera privilégié :  1000 euros d’achat en tous genres avec pour précaution supplémentaire pour commettre ses méfaits de s’être rendu au supermarché avec de fausses plaques d’immatriculation collées au scotch double face sur la plaque originale pour  ” écarter” le danger.  

L’enquête se poursuit afin que tous les plaignants  puissent avoir le temps de faire l’inventaire des objets volés.
L’homme devrait être inculpé et présenté dans les jours qui viennent pour répondre de ses actes devant le tribunal de Béziers. Et peut être invité à se guérir de cette fièvre acheteuse …

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.