Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Les contrôles de confinement sont quotidiens et les verbalisations sont systématiques

On ne le répétera jamais assez !En cette période de pandémie, la règle est…

On ne le répétera jamais assez !

En cette période de pandémie, la règle est de rester confiner à son domicile et les sorties exceptionnelles ne le sont qu'à titre dérogatoire, très encadrées et très ponctuelles.

Les sorties ne sont autorisées qu'à titre exceptionnel, pour une durée maximum d'une heure/jour et répondant à un besoin impérieux.

Le confinement à domicile est la règle et le seul moyen efficace pour lutter contre la propagation du virus.

Sur le terrain, les contrôles s'intensifient comme sur la commune d'Agde, où le risque est aussi de voir arriver quelques touristes en mal de ciel bleu.

Pour lutter contre cette tendance, la police nationale et municipale déploie de nombreux moyens afin de contrôler les accès de la ville.

Dans la journée de samedi, des centaines de véhicules ont été contrôlées sur divers points et les verbalisations sont tombées.

Sur la journée, les effectifs de la police municipale ont procédé à 58 verbalisations pour non respect de la règle de confinement ” note Luc Larose, le directeur de la police municipale agathoise, forte d'une soixantaine d'agents. Environ 20 % de ces verbalisations concernées des véhicules “hors départements”, avec parfois une suspicion de motifs touristiques.

Après verbalisation, ces derniers ont été invités fermement à regagner leurs domiciles principaux.

Pour ceux qui comptent plusieurs verbalisations, l'addition peut être plus salée. En effet, les policiers utilisent le fichier ADOC  pour vérifier les antécédents. Ce fichier est un système de traitements informatiques de données personnelles par lequel sont traitées, entre autres, les contraventions routières constatées et verbalisées électroniquement. Ce fichier a été créé par un arrêté daté du 13 octobre 2004, et déclaré à la CNIL conformément à la loi informatique et liberté.

Depuis le début de la période de confinement, il est également utilisé pour comptabiliser le nombre d'infractions des récalcitrants au confinement.

 Au-delà de 3 verbalisations, ces derniers tombent sous le délit de «réitération, à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours, de violation des interdictions ou obligations édictées dans une circonscription territoriale où l'état d'urgence sanitaire est déclaré».

Placés en garde à vue et déféré au tribunal en comparution immédiate, de lourdes sanctions sont infligées par les magistrats comme dernièrement au Tribunal de Grande Instance de Béziers

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.