L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

AGDE - LES INFOS D'AGATHE - CONSEIL CITOYEN - LA GRANDE ROUE DU CAP - LA PLACE GAMBETTA ET LES HALLES

LES INFOS D'AGATHE                                           CONSEIL CITOYEN                   Nous nous sommes rendus à l’invitation de la communauté d’agglomération et de la mairie pour une première réunion dont le thème était «  mise en place du Conseil […]

LES INFOS D'AGATHE                                          

CONSEIL CITOYEN

                  Nous nous sommes rendus à l’invitation de la communauté d’agglomération et de la mairie pour une première réunion dont le thème était «  mise en place du Conseil Citoyen de la ville d’Agde ».

                  La   loi du 21 février r 2014  a rendu  obligatoire  la mise en place de Conseils Citoyens dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville . Ces Conseils, qui devraient être  indépendants du pouvoir politique, ont vocation à co-construire  la politique de la ville avec les élus et les représentants et agents de l'État sur les territoires. Le cadre législatif laisse une grande marge de manœuvre dans l'organisation pratique des Conseils Citoyens. De nombreuses options sont possibles.

                  La mise en place du conseil était co-piloté par un représentant de l'agglo et un de la mairie, avec  un absence totale des services de l’état et des élus, ce qui est cohérent pour une première. Une brochure a été remise et commentée à tous les présents. Le territoire cible de ce conseil citoyen est le centre historique plus une partie du quartier de la gare, limité par la rue Jean Bedos au nord. Les actions à mener devraient être ciblées par le conseil et validées par les différents services de l'état et des collectivités territoriales locales. C'est tout sauf un comité de quartier, normal.

                  Sauf qu'à Agde, ce n'est pas le conseil qui décide : « ON » a choisi pour le conseil 5 actions :

                  1 – L'aménagement du pôle multimodal de la gare (ça vous rappelle rien?) parce que cela permettra aux personnes en difficulté de prendre plus facilement le train et aux gens de Montpellier, quand ils s'ennuient le dimanche, de venir visiter le centre historique (budget prévisionnel 4,5 m€). Défense de rire !

                  2 – L'immeuble Bedos. Le premier HLM de la ville, qui doit avoir près de 60 ans aujourd'hui. Mais n'est-ce pas le rôle du propriétaire que de réaliser les travaux qui s'imposent pour la sécurité et le bien être des occupants, surtout quand on nous dit que les propriétaires occupants du centre historique, malgré les aides, n'arrivent pas à rénover leur logement.

                  3 – Le pôle culturel (budget prévisionnel 3,5 m€). Il s'agit d'installer un théâtre à l'intérieur de la Maison des Savoirs (ça vous rappelle rien?) Nous doutons fort que cela fasse sauter au plafond les habitants du périmètre cible. Curieux quand il existe un Palais des Congrès, et qu'on doit en construire un plus grand et fonctionnel à l'entrée du Cap !

4 – Le port Fluvial et la Méditerranéenne quel que soit l’intérêt de cet aménagement il est hors limite du contrat de ville.

                  5 – L'espace Lachaud (budget prévisionnel 3,3 m€) sera aménagé en maison médico-sociale pluridisciplinaire. Nous, on veut bien.

                  6 – Réhabilitation de l'ilot Terrisse (budget 500.000 €) ; En plein dans l'objectif de ce conseil citoyen.

                  Il est évident que nous en reparlons lors de l'installation officielle de ce Conseil Citoyen

LA GRANDE ROUE DU CAP

                  Nous avons posé quelques questions aux services de l'état :

–     Y a-t-il eu appel à la concurrence pour le choix de l'opérateur ?

–     L'installation est-elle prévue pour la seule année 2015, ou pour plusieurs années, comme on peut le penser compte tenu du coût de l'investissement ?

–     Y a-t-il eu des études sérieuses d'impact pour évaluer les nuisances visuelles et sonores (quand même important pour le voisinage ?

–     Qu'a-t-on prévu pour la sécurité (accès des secours, installation d'autres équipements dans le périmètre de cette roue ?

–     A-t-on fait une étude sérieuse de la résistance du sol quand on sait que le poids d'une grande roue repose sur une toute petite surface et que la plupart des immeubles environnants sont érigés sur des micropieux ?

–    La grande roue peut-elle servir d'éolienne ?

Verrons-nous rapidement cette roue, les propriétaires ont-ils remplis toutes les conditions pour cette exploitation ?

(Affaire à suivre)

LA PLACE GAMBETTA ET LES HALLES

                  Où en est le projet ? Mystère. Il semblerait que les vestiges anciens (cimetière, bâtiment qui a abrité le concile de l'an 506) posent d'énormes problèmes qui nécessitent l'intervention de la Direction des Affaires Culturelles, et entraînent un surcoût  qui risque de refroidir un opérateur privé. En attendant, c'est peut-être l'occasion de revoir les revêtements de la place Gambetta. Mais également de s’attarder à l’augmentation des commerces des Halles et au fonctionnement de ce  stationnement limité à 1 heure.

(Affaire à suivre)   

Pour le Bureau

Le Président Jacques TREILLE

Association  pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle  défend aussi le Patrimoine communal et  la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation  Stationnement)  

L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.

Adresse postale : B.P.30010 – 34 301 AGDE Cedex

Notre Site Internet www.agde-agathe1901.com   Adresse Courriel : assosagathe@orange.fr

Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social  2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE VILLE

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.