AGDE - Les juniors gagnent la demi finale

C'est sur le terrain champêtre et détrempé et sous un fort vent que les…

C'est sur le terrain champêtre et détrempé et sous un fort vent que les juniors du R.O.Agde ont arraché leur billet pour la finale régionale Balandrade ce samedi 25 mars aux dépend de Salanque . Et comme ce soleil enfin revenu, c'est la fameuse Pena Del Sol, entourée de deux bus de supporters ainsi que de nombreux spectateurs parmi lesquels nombre de joueurs de l'effectif Une, qui a salué la maitrise tactique des jeunes agathois. Les jaunes et bleus ayant gagné la pièce choisissaient d' attaquer vent dans le dos. C'est donc durant cette première période que le buteur et capitaine Clément  Fabre réalisait la conversion de ces deux précieuses pénalités. Le pack agathois commençait  alors son travail de sape par d'énormes charges des deux inséparables secondes lignes Jim Brunet et AlexCabanié , bien relayés par les surpuissants piliers Ludo Essoung et Alexis Rodriguez et les très rapides troisièmes lignes Lilian Crespo et Thibault  Aris . Le numéro 6 et flanker Axel Chalvet causait quant à lui bien des soucis à la touche adverse et le talonneur Gimeno effectuait un précieux travail de grattages et de déblayages. Ajoutons à cela le coaching très efficace apporté par des « remplaçants » de luxe dignes du banc du Barça, à l'instar des avants Thomas Poujol et Sylvain Lauret très pécieux dans la densité physique, et nous avons la le tableau du rouleau compresseur agathois.

Cependant les joueurs adverses ne fuyaient pas le combat et faisaient même le siège de la ligne agathoise durant de longues minutes. Mais la solidarité et le mental des petits de l Agathé Tyche repoussaient sans cesse les assauts pour se dégager finalement de cette mauvaise passe. 

La pause arrivait donc sur le maigre score de 6 à 0, les agathois devant lutter alors 35 minutes face au vent violent et à une équipe de Salanque toujours dangeureuse. Des la reprise la charnière adverse jouait très bien de ce vent et mettait sous pression les arrières agathois. Dans les 22 mètres maritimes c'est sur une superbe passe au pied du numéro 10 de Salanque que l'ailier recevait le ballon pour plonger dans l'en-but…. Mais c'était sans compter sur la détermination de l'arrière Léo Church, revenu du diable Vauvert et qui, lancé comme un frelon, faisait sauter le ballon des mains de son adversaire…. Il restait encore 20 minutes de jeu …les catalans venaient de laisser passer le coche. Et a grands coups de courage les petits de la perle noire remontaient le terrain pour aller faire a leur tour le siège de la ligne de Salanque. Le très tranchant Jim Brunet se voyant même refuser un essai pourtant bien valable. Mais il en fallait plus pour décourager les jeunes loups de la cité grecque qui continuaient un énorme travail de destruction grâce à un pack surpuissant dirigé de main de maitre par le très précis Clément Fabre.

La ligne arrière, amenée par un Cazenave des grands jours, exerçait une pression très haute sur leurs vis à vis pourtant très véloces et puissants, les centres Thomas Blayac, Thomas Urios puis Vincent Amathieu bloquaient toutes actions adverses. Les ailiers Anthony Gimeno Alexandre Pacull puis Dorian Bano étaient aussi mis à rude épreuve mais rien ne fît…. No passaran !!! l'ailier Anthony Gimeno ayant même le ballon du KO sur un coup de pied a suivre mais celui fit un en avant…

Les minutes passaient, le banc agathois entrait et les jeunes Thibault Rouquan, Zacary Saignes et Tim Meyer maintenaient le haut niveau d'intensité nécessaire à une victoire qui leur tendait à présent les bras… Les derniers instants tenaient sous pression le staff agathois. Le manager Jean Luc Fabre, les entraineurs Manu Gimeno André Pacull et le soigneur Max Church (tout 4 ayant leur enfants sur le terrain) ainsi que la toujours très bénévole Liliane Bergdoll à ta table de marque, serraient les dents et croisaient les doigts.

Mais le gros travail physique des dernières semaines effectué sous la houlette du préparateur Brice Bousquet et des frères Patrac payait et les jaunes et bleus ne lâchaient rien.

C'est sur une ultime récupération héraultaise et un dernier assaut des « gros » de devant que le capitaine Fabre se saisissait du ballon pour le botter en touche et expédier en finale ses joueurs sous le coup de siffler final donné par l'arbitre catalan .

Par cette victoire c'est tout un travail récompensé, c'est aussi une idée précise du rugby défendue par le trio Fabre-Pacull-Gimeno, tout trois élevés au biberon Rouge et Bleu et adeptes d'un jeu d'abord efficace, un jeu prônant les valeurs profondes du rugby, celles du combat, du défi, de l'abnégation et de la solidarité. Un jeu sécuritaire que d'autre candides qualifieraient de restrictif mais un jeu d'abord gagnant…. après tout, nombre de grandes équipes ont été couronnées ainsi, de la grande équipe de l'ASB au XV de la rose championne du monde ….

Cette équipe de jeunes est attachante, remplie de joueurs de qualité et qui donnent le meilleur d'eux même, un groupe reconstruit par rapport a l'an dernier, un groupe qu'il suffit en fait d'aimer pour en avoir la contre partie. Manu Gimeno à l' habitude de dire à ses troupes « les phases finales, c'est l'émotion avant et après le match mais pendant c'est un combat sans partage et sans sentiments »… la consigne a été appliquée à la lettre ce samedi …

De l'émotion et du combat il y en aura le samedi 8 avril à Elne pour la finale contre ….Elne. Ce sera une belle après les joutes des matches de poule ou chacun était resté maitre a domicile.

Nul doute que ce jour nos petits agathois auront à cœur d'appliquer une autre phrase d'un monstre sacré du rugby Monsieur Armand Vaquerin qui disait : « une finale ça ne se perd pas »…

Et de voir couler encore une fois les larmes de joie sur les joues de ces valeureux jeunes guerriers qui portent haut les couleurs jaunes et bleues sera une juste récompense pour tous ceux qui les aiment…

NB : tous les joueurs et staff des juniors ont une pensée profonde pour Robert Berdoll, habituel soigneur et mari de Liliane, qui, fatigué ces derniers temps, n'a pu assister à cette rencontre. Prompt rétablissement Robert.     

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.