AGDE - Les photos chocs du constat de police lors du contrôle administratif d'une boucherie-épicerie

Nous relations dans notre édition d'hier le surprenant constat des policiers du commissariat d'Agde…

Nous relations dans notre édition d'hier le surprenant constat des policiers du commissariat d'Agde chez un épicier-boucher situé dans la zone d'activités économiques des sept fonts au 19 rue Paul Riquet à Agde.

Suite à un signalement, les enquêteurs accompagnés des agents de la DDSP ( service d'hygiène) avaient procédé à un contrôle administratif de l'établissement spécialisé dans la vente de produits halal. Ils y avaient trouvé pas moins d'une tonne de nourritures avariées, stockées dans des conditions plus que douteuses.

Ci-jointes les photos du constat de police.

Les explications du responsable ne convainquent pas les autorités.

Pour Ameur K., responsable du magasin qui était sur place lors du contrôle, ” Tout cela est de la faute de l'équarisseur, il n'est pas passé ces derniers jours et le stock de viande périmée s'est accumulé ! En aucun cas, ce stock n'était destiné à la vente.”

Une fermeture administrative probable

Des explications qui n'ont pas convaincu les autorités qui pensent disposer de tous les éléments nécessaires pour procéder à la fermeture administrative de ce point de vente, qui était toujours ouvert ce mercredi.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.