Agde-Montpellier : 40 mois de prison pour un trafiquant de stupéfiants récidiviste

Le 23 février 2022, en comparution immédiate, le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un individu de 24 ans domicilié à Montpellier à trois ans et quatre mois d'emprisonnement, avec maintien en détention. Ce dernier s'était livré à un trafic de stupéfiants, en état de récidive légale, entre Agde et Montpellier, d’avril 2021 à février 2022.

600 grammes de résine de cannabis et 2 grammes de cocaïne trouvés à son domicile

L’individu avait fait l’objet d’une interpellation le 16 février 2022 par des policiers du commissariat d’Agde. En effet, ces derniers avaient senti une très forte odeur de cannabis émanant de l’intéressé en le croisant dans la rue. En poursuivant leurs investigations, ils ont déterminé que cet homme d’une vingtaine d’années transportait 390 grammes de résine de cannabis.

Le jeune homme a été mis en garde à vue. Lors de la perquisition menée à son domicile montpelliérain, les enquêteurs ont saisi plus de 600 grammes de résine de cannabis ainsi que 2 grammes de cocaïne, 360 euros en espèces, le matériel nécessaire à la revente au détail, et des carnets de comptes. Les données contenues dans ses téléphones portables ont permis aux forces de l’ordre de confirmer l’existence d’un trafic “en raison de nombreux messages utilisant un langage codé caractéristique avec de potentiels clients”, indique le procureur de la République près le tribunal de Béziers, Raphaël Balland.

Interrogé, le mis en cause a reconnu vendre des produits stupéfiants à Agde et Montpellier depuis le mois d’avril 2021. Ce trafic lui rapportait environ 700 euros par mois, selon lui.

Se faire de “l’argent facile”

Déféré au parquet de Béziers à l’issue de sa garde-à-vue le 18 février 2022, l’individu a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention dans l’attente de son jugement. Devant le tribunal, il a maintenu ses aveux mais refusé de donner des informations quant à son approvisionnement, par peur des représailles“, selon le procureur de la République près le tribunal de Béziers. L’homme a expliqué avoir voulu se faire « de l’argent facile », en complément de ses revenus d’apprentissage.

Déjà condamné à 2 reprises pour trafic de produits stupéfiants, il écope d’une peine de 40 mois d’emprisonnement.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.