AGDE - Par Alexandre LARREY : Comment la gauche a abandonné ses Agathois ?

Ils s’étaient investis lors des dernières municipales, ils ont toujours été présents pour porter les…

Ils s’étaient investis lors des dernières municipales, ils ont toujours été présents pour porter les valeurs sociales et se sont souvent élevés contre la politique droitière menée par Gilles D’Ettore. Pourquoi ont-ils abandonnés, que s’est-il passé ?

 Alors que nous arrivons à la moitié de la campagne électorale, force est de constater que les Agathois aux sensibilités de gauche sont désormais orphelins. Pourtant nous espérions tous un retour de dernières minutes des socioleaders  pour construire collectivement un projet moderne et ambitieux pour notre ville. Mais malheureusement les animateurs des partis sont bel et bien partis ! Plus aucune nouvelle d’eux, c’est à se demander s’ils n’ont pas quittés la ville ou bien peut être ont-ils rejoins la liste conduite par Gilles D’Ettore le maire sortant, après tout en politique l’ennemi d’hier peut être l’ami de demain…

Commençons par le cas d’Anissa BENYAHI colistière en 2014 de la liste Agissons pour Agde qui pour sa part a rejoint depuis la République En marche et y est restée fidèle puisqu’elle anime le comité local d’Agde. Elle a donc eu le courage de ses convictions. D’ailleurs, à propos de la liste Agissons pour Agde conduite aux dernières élections municipales par Dominique Antonmattei personnalité de gauche: qu’est devenue sa tête de liste ? Aucune annonce publique, alors que pour autant elle paraît s’offusquer régulièrement de la situation de la ville par le biais de son organe de contestation appelé « Le Cactus Agathois ». Heureusement que la page Facebook de celui-ci est alimenté sans quoi on pourrait croire qu’elle est séquestrée chez elle.

Autre inquiétude et pas des moindres, celle de la disparition de Fabrice MUR !  Candidat aux deux dernières éditions en 2008 et 2014, celui qui avait pris de la bouteille et semblait maintenant arriver à maturité pour enfin battre Gilles D’Ettore n’a pas participer au dernier conseil municipal. Alors que certains voyaient ou espéraient en son absence un aveu d’abandon, nous au contraire pensions le voir dés le lendemain surgir de sa tanière par une annonce en brandissant de sa main gauche une candidature fracassante, le poing droit fermé et levé nous invitant tous au combat contre son frère ennemi le Maire sortant.

Mais ce scénario d’espérance n’est pas venu mes amis, et n’arrivera pas. Il ne nous reste plus qu’a nous tourner vers les sourires d’un vendeur de cuisines ou  la dynamique du Rassemblement des Agathois de la droite. Triste fin pour la gauche…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.