AGDE - Philippe PIGASSOU et François DURAND honorés d'un EPHEBE D'HONNEUR DE LA VILLE D'AGDE

De très nombreux Agathois avaient répondu présent, Jeudi 12 Janvier  2017, à l’invitation de…

De très nombreux Agathois avaient répondu présent, Jeudi 12 Janvier  2017, à l’invitation de la municipalité pour la traditionnelle cérémonie des vœux du maire,  Gilles D'ETTORE et de son conseil municipal à la population.

Le Maire d'Agde a débuté son allocution en rappelant les attentats qui ont endeuillés notre pays et en rendant un hommage appuyés aux victimes de ces terribles attentats ainsi qu’à toutes les forces de l’ordre qui assurent en France notre sécurité.

Un message a destination des agathois adressé au dynamisme des associations de la commune et de l'investissement des bénévoles. « La vie associative se révèle d'une grande richesse de par la diversité des activités proposées. »
 
Au delà des vœux : Une promesse : Les impôts n’augmenteront pas en 2017

Mais l’annonce principale de la soirée allait au delà même des vœux, elle consistait en un assurance et sans doute d’un réconfort pour de nombreux agathois : Il n’y aura pas d’augmentation d’impôts locaux pour l’année 2017. 
Née à l’occasion du dernier conseil municipal d’une affirmation de l’opposant Fabrice MUR  « relayée parfois malencontreusement par des journaux locaux «  cette rumeur s’avérera infondée.
Gilles D’ETTORE réaffirmera à la tribune et devant un millier d’agathois que «  pour la neuvième année consécutive et malgré la baisse des dotations générales de fonctionnement  de l’Etat , les impôts n’augmenteraient pas »  

Il a ensuite rappelé que l'année 2017 sera placée sous le signe des travaux, à l'entrée du Cap d’Agde tout d’abord et au cœur de ville respectant ainsi et son calendrier d’investissement municipaux et les promesses faites aux agathois lors de la dernière campagne municipale.

C'est en substance ce qu'il faut retenir de l'allocution du Maire Gilles D'Ettore, lors de la cérémonie des vœux aux Agathois, qui s'est tenue Jeudi 12 Janvier au Moulin des Evêques.

Pour finir, et après avoir terminé son discours en souhaitant une belle et heureuse année 2017 aux agathois  personnes présentes, le Maire d'Agde, qui était accompagné pour l'occasion du Conseiller général et Premier adjoint Sébastien FREY, d'une grande majorité d'élus du Conseil Municipal  et de plusieurs Maires de l'Agglomération, Gwendoline CHAUDOIR, Maire de PORTIRAGNES, Stéphane PEPIN-BONET Maire de BESSAN et  Jordan DARTIER, Maire de VIAS a souhaité, une fois de plus, mettre à l'honneur quelques personnalités qui, “par leur action et leur implication, ont marqué la vie de notre cité et la font rayonner”.

C'est ainsi que furent tour à tour proposés les parcours de :

  1. François DURAND
     
  2. Philippe PIGASSOU
     
  3. Commandant Eric CASTILLON
     
  4. Aimé et Danièle CATANZANO
     
  5. Sandrine HERLEM
     
  6. Paul ALRIC

Nous dévoilerons cette semaine une a une ces personnalités au travers des extraits vidéo de la présentation qui en fut faite ce Vendredi en retraçant leurs parcours professionnels en commençant par Philippe PIGASSOU et François DURAND.


285 clichés sont disponibles sur notre page

FACEBOOK HERAULT TRIBUNE


 

Philippe PIGASSOU


xPIGASSOU PHILIPPE.png.pagespeed.ic.YcmnzqymoSNé le 5 juin 1961, Philippe Pigassou est un enfant du pays agathois.xTROP AGDE 2017.png.pagespeed.ic.EQymk zZr6

Ses débuts en tant que trompettiste, il les passe au sein de la formation musicale de la Lyre Agathoise.

Passionné de musique, c’est sous la houlette de Guy Aptel qu’il obtient la Médaille d’Or de trompette au Conservatoire National de Région de Montpellier en 1980.

Très rapidement, Philippe se destine au professorat et obtient le Diplôme d’Etat de Montpellier en 1986. Il enseigne dès 1982 au Conservatoire de Sète, où il exerce toujours.

C’est sous le dernier mandat de Pierre Leroy-Beaulieu qu’il prend la direction de l’Ecole Municipale de Musique en 1984, un an après la création du Service Culturel.

Une année décisive dans la vie de Philippe puisque celle-ci marquera la première Fête de la Musique à laquelle il participe aux côtés de nombreux musiciens place de l’Evêché, l’année de son mariage avec Claude Allary, ainsi que le pari un peu fou fait avec l’Adjointe déléguée à la Culture, Ida Declomesnil, de créer une Ecole de Musique.

De 25 élèves en septembre 1984, installés dans les locaux du Syndicat d’Initiative, l’effectif passe à 80 élèves en 1985, dans les anciens Bains Douches, pour atteindre les 230 en 2004.

2004, année où Philippe prend la décision de se consacrer uniquement à l’enseignement en passant le flambeau de la direction de l’EMM à François Durand.

Père de deux enfants, dont l’un est aujourd’hui professeur de piano à Perpignan et l’autre exerce le métier de pâtissier dans la célèbre Maison Gil, Philippe Pigassou est également l’heureux grand-père de quatre petits enfants.

Avec 35 années passées au service de l’enseignement dont 20 en tant que directeur, et après avoir joué aux côtés de nombreuses formations et d’ensembles de cuivre de la région, Philippe Pigassou est aujourd’hui, comme il le dit lui-même, un homme «accompli».


François DURAND


xDURANDIl est né le 29 août 1962 dans la région de Nîmes, où il obtient la Médaille Vermeil TROP AGDE 2017d’Altiste au Conservatoire ainsi que plusieurs Médailles d’Or dans les catégories de Musique de Chambre, Déchiffrage et Solfège.

C’est après avoir pris des cours particuliers avec le violon solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse pendant plus de six années, qu’il décroche, en 1992, son Certificat d’Aptitude de professeur.

Alternant entre professorat et orchestres en chambre, il prend naturellement pour la première fois, en 1998, la Direction d’une Ecole de Musique, près de Laval à Saint-Berthevin.

Quatre années s’écoulent avant que François ne décide de revenir dans le Sud de la France où il passe deux années en tant que professeur au Grau du Roi, à Palavas et à Castries.

C’est en 2004, que Philippe Pigassou lui passe le relais pour la Direction de l’Ecole Municipale de Musique d’Agde. Un poste que François occupe toujours avec la même passion, 12 ans plus tard.

Dès son arrivée, le constat est simple : il devient urgent de trouver un espace plus grand. Et c’est avec la Municipalité que le défi sera relevé avec brio. Le challenge de réhabiliter totalement un bâtiment historique du Cœur de Ville sera réussi et le bel exploit architectural est inauguré en 2007.

Aujourd’hui, l’EMM Barthélémy Rigal compte plus de 400 élèves et tend à devenir un centre de ressources pour la pratique artistique.

Validé récemment en Conseil Municipal, le nouveau projet d’extension de l’établissement permettra d’augmenter sa capacité d’accueil et de créer une grande salle de répétition pour les formations les plus importantes.

Un nouveau challenge pour François Durand, qui, à côté de sa vie de famille (il est marié à Isabelle, père de deux enfants, Thomas et Anaïs, et l’heureux grand-père, depuis 2014, d’un petit Théo) s’occupe également activement de l’orchestre symphonique Agapé.


Voir également ci-dessous la vidéo de l'intégralité de la cérémonie 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.