Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - PLU : CONCERTATIONS ET VIGILANCE INDISPENSABLES par Gérard REY, Germain CASTEL Conseillers Municipaux et Marc BOUVIER Délégué UDI

PLAN LOCAL D’URBANISME : CONCERTATIONS ET VIGILANCE INDISPENSABLES Lors de sa séance du 16…

PLAN LOCAL D’URBANISME : CONCERTATIONS ET VIGILANCE INDISPENSABLES

Lors de sa séance du 16 février 2016, le Conseil Municipal a examiné le Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) d’Agde ainsi que l’Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (A.V.A.P.).

Nous avions dans les précédents conseils municipaux, dans les différentes commissions et dans la presse locale soulevé les multiples problèmes abordés par de nombreux agathois :

1) Respect des secteurs boisés
2) Respect de la ceinture verte existante, reliant le Mont Saint Loup à l’Hérault
3) Mise en valeur et préservation du Mont Saint Loup
4) Diminution des nuisances sonores nocturnes dans le secteur de l’Ile des Loisirs
5) Respect des réglementations dans l’attribution des permis de construire
6) Opposition à un « bétonnage » excessif de la station

Ce sont les principales remarques d’ordre général confiées par les habitants de la commune que nous avons souhaité voir intégrer à la présentation de ce Plan Local d’Urbanisme.

Pour le N°1 – Respect des secteurs boisés :

Il est noté que la qualité paysagère n’a pas vocation à disparaître mais à être requalifiée en exigeant le maintien ou le remplacement des arbres existants.

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 02 18 a%CC%80 15.53.51

Pour les N°2 et 3 – Préservation de la ceinture verte « La Planèze et le Mont saint Loup ».

Le P.L.U. prévoit de créer un « corridor écologique » avec souplesse pour les possibilités d’extension et de construction agricole.

C’est une zone naturelle de trame verte qui fera le lien entre la réserve du Bagnas, le Mont Saint Loup, le fleuve Hérault et les Verdisses.

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 02 18 a%CC%80 15.54.07

Pour le N°4 – Atténuation des nuisances sonores autour de l’Ile des Loisirs

Nous avons signalé à Monsieur le Maire que cet engagement figurait dans la dernière campagne municipale. Nous l’avons questionné pour savoir si cette amélioration souhaitée par beaucoup de Capagathois et de plaisanciers avait été demandée aux établissements nocturnes responsables ?

Monsieur le Maire a répondu favorablement pour tenir son engagement et trouver la meilleure solution qui permette une qualité de vie sans supprimer l’impact positif économique et promotionnel que représente la présence de Night Club de qualité dans notre station touristique.

N’oublions pas que nous sommes dans une station touristique de réputation internationale qui nécessite de donner à la jeunesse qui la fréquente les animations qu’elle souhaite trouver pendant son séjour à Cap d’Agde.
Ces jeunes gens d’aujourd’hui sont nos investisseurs de demain et donc les garants de notre promotion économique et touristique des années futures.

Un effort de compréhension doit être fait de part et d’autre avec les objectifs prioritaires de respect des autres, de civisme, de sécurité et de respect de l’environnement qui, il faut bien le souligner, doivent encore être améliorés dans l’avenir.

Pour le N°5 – Modifications inscrites dans le P.L.U. pour régulariser une faute de construction (18 m de hauteur au lieu de 15 mètres qui a permis d’augmenter de plus de 10 chambres la capacité d’accueil autorisée au permis de construire …)

Nous pouvons comprendre l’étonnement des autres partenaires d’hébergement touristique qui, eux, ont parfaitement respecté les règles et les lois.

Monsieur le Maire, interrogé sur ce sujet délicat, nous répond que la Mairie a parfaitement le droit d’autoriser de telles modifications non conformes au permis de construire et aux règles du P.O.S. (et donc du nouveau P.L.U.).

Il est exact que celles-ci permettent de renforcer les possibilités d’extension des activités hôtelières à proximité du golf du Cap d’Agde, mais elles ont été effectuées sans aucune concertation ou discussion avec les autres partenaires d’hébergement de la station …. C’est peut être là, la véritable erreur qui peut permettre à d’autres aujourd’hui d’envisager les mêmes « extensions » de construction … Pourquoi y aurait-il des règles distinctes pour chaque promoteur ? …

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 02 18 a%CC%80 15.54.21

Pour le N°6 – Opposition à un bétonnage excessif de la station du Cap d’Agde

Nous constatons que le projet de modification de la station figure dans les engagements électoraux et que les électeurs ont donné toute légitimité à Monsieur le

Maire pour effectuer ce qui a été présenté. (Nouvelle salle de spectacle et palais des congrès – déplacement du Casino – aménagement d’un mail piétonnier).

Par contre, nous contestons les dérives d’extension qui semblent prévues actuellement si elles ne s’intègrent pas dans un schéma de véritable concertation avec les professionnels qui font vivre la station aujourd’hui et si l’accord de ces partenaires économiques n’est pas obtenu.

D’éventuels hôtels et résidences locatives … des centres commerciaux possibles … tout cela n’a été présenté nul part et aucun dessin, plan ou maquette n’est actuellement disponible pour nous permettre de vérifier la réalité de ce programme ambitieux qui semble quelque peu détourné de l’étude initiale qui est la seule en notre possession.

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 02 18 a%CC%80 15.54.34

Notre avis est très précis :

1) Des hôtels supplémentaires et des résidences touristiques doivent faire l’objet d’une approbation des partenaires actuels à moins de prouver la nécessité économique réelle de leur construction ce qui est loin de la réalité en dehors d’une période de juillet – août où la qualité de vie des agathois est déjà nettement détériorée en raison d’un afflux touristique saturé à l’extrême.

2) Des centres commerciaux additionnels doivent faire l’objet d’une approbation des associations de commerçants pour les mêmes raisons et dans les mêmes conditions que les établissements d’hébergement touristiques.

Beaucoup trop de commerces ont des difficultés économiques et doivent fermer parfois 8 à 10 mois par an. Il serait très regrettable de mettre en péril ceux qui parviennent aujourd’hui à maintenir difficilement une activité plus étendue hors saison.

Si des investissements doivent être envisagés, c’est plutôt dans le domaine d’une véritable animation économique et touristique de la station au printemps et en automne afin de permettre une extension de la saison touristique favorable à la baisse du chômage excessif de notre région Languedoc Roussillon.

Sous réserve des points cités plus haut qui doivent, à notre avis, faire l’objet de précisions et de véritables concertations, la présentation de l’ensemble du P.L.U. est logique à une évolution favorable de notre commune et Madame le Commissaire enquêteur déléguée par l’Etat constate :

« Que Monsieur le Maire s’appuie sur les lois et règlement en vigueur » et que « Dans ce projet, l’intérêt général prime sur les intérêts particuliers ».

S’inscrire en opposition à cette présentation générale du P.L.U. marquerait de notre part une contestation partisane non souhaitable au regard des éléments en notre possession et de notre volonté de marquer qualitativement l’image de notre commune dans le respect de son environnement.

Nous resterons très vigilant sur les concertations nécessaires avant tout projet d’extension commerciale, immobilière ou hôtelière en rappelant à Monsieur le Maire qu’il existe d’autres priorités sur les rénovations promises des quais et des rues de la Flânerie et de la Hune, sur la restructuration des berges de l’Hérault et sur la revitalisation de notre Centre Ville …. La dynamisation de notre Perle Noire à l’abandon serait d’un plus grand secours pour la notoriété de notre commune qu’un immeuble de résidences supplémentaires à l’entrée du Cap d’Agde.

Pour l’U.D.I.
Gérard Rey – Conseiller Municipal – Référent UDI du territoire Agde/Pézenas Germain Castel – Conseiller Municipal
Marc Bouvier – Délégué UDI auprès des entreprises locales.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.