Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite

AGDE - POLICE ET DELITS ROUTIERS - UNE PREOCCUPATION QUOTIDIENNE

AGDE – La sécurité routière et les délits routiers au cœur des préoccupations des policiers agathois Les premières heures de l’été et les premières chaleurs venues n’auront pas eu d’effet sur la vigilance des policiers agathois. En l’espace de 48 heures c’est une multitude de délits qui ont été constatés et dont devront répondre quelques […]

AGDE – La sécurité routière et les délits routiers au cœur des préoccupations des policiers agathois

Les premières heures de l’été et les premières chaleurs venues n’auront pas eu d’effet sur la vigilance des policiers agathois. En l’espace de 48 heures c’est une multitude de délits qui ont été constatés et dont devront répondre quelques automobilistes insouciants …voire belliqueux.

 Il dépasse les bornes

Le 19 juin à 23 H 30 les policiers sont appelés au Grau d’Agde pour un véhicule qui a percuté plusieurs bornes de voirie. La patrouille se rend immédiatement sur place et trouve sur place le conducteur qui tente de redémarrer son véhicule malgré les dégâts causés. L’homme est manifestement alcoolisé, il sera contrôlé pour un taux de 1 Gramme 34.

Le jeune agathois de 22 ans n’a pas de papier du véhicule et ne présente pas de permis de conduire. Assez pour que  l’intéressé finisse sa nuit en garde à vue afin que des vérifications soient effectuées.  Mais l'homme ne capitule pas, à peine arrivé au commissariat, ce sont des insultes qui pleuvent sur les policiers. Cela vaudra à l ‘intéressé un délit supplémentaire pour outrage.
Quatre mois à effectuer.

L’enquête se poursuit  et démontre que ce dernier a, de surcroit donné comme identité le nom de jeune fille de sa mère afin d’éviter que les policiers ne découvrent que ce dernier fait l’objet d’une fiche de recherche pour des faits similaires qui l’ont condamné à une peine de quatre mois de prison ferme restant à effectuer. 

Quatre mois de retard…Quatre bornes  percutées et d’autres largement dépassées, e jeune homme a été déféré au parquet de Béziers pour exécuter sa pein. Il fait également  l’objet d’une convocation par Officier de Police Judiciaire ( COPJ  ) le 29 Aout prochain pour les faits les plus récents.

Défaut… de tout !

Le lendemain à 14 h 50 un contrôle de routine est ordonné devant la gare d’Agde..
«  Vos  papiers s’il vous plait »   Permis de conduite ?  Je n’en ai pas ! Assurance ? Pas plus ! Carte grise ? Barrée depuis belle lurette …
En terme de défaut on peut difficilement trouver mieux. L’agathois de 45 ans est convoqué pour le 22 juin devant un Officier de police Judiciaire au commissariat d’Agde afin qu’il  puisse à l’avenir être un peu moins … pris  en défaut.

Entre passage piétons.. Vélo à terre !

Le code de la route est très clair  en ce qui concerne les priorités  accordées aux automobilistes aux piétons et aux cyclistes:  Sur les passages piétons un cycliste se doit de mettre le pied à terre pour traverser.
Mal en a pris à ce cycliste capagathois qui traversant sans ralentir  l’avenue de Belle Isle au guidon de son vélocipède a été renversé par une automobile. Le pied à terre contraint certes, mais les quatre fers en l’air !

Au final et par miracle seulement quelques égratignures pour l’auteur et victime de l’infraction.
Depuis le début de la saison c’est le 3° accident  de ce type constaté au Cap d’Agde. C’est l’occasion d’une mise en garde sous forme d’appel à la prudence lancé par les policiers agathois : «   A l’approche d’un passage piétons.. Les vélos doivent mettre la pédale douce.. Et le pied à terre !

Porsche Cayenne pour conducteur discret ..

11 h 50 le 20 juin .. Une Porche Cayenne avec 4 personnes à bord roule à vive allure sur la RD 612 reliant Vias à Agde par la voie rapide.
Les policiers tentent de l'intercepter mais le conducteur refuse d’obtempérer. Une course poursuite s’engage entre la berline de sport et le véhicule de Police.
A 160 Km/h sur la nationale en saison estivale la poursuite ne passe pas inaperçue. Au passage, une ligne continue  coupée et une conduite extrêmement dangereuse au travers de la circulation rendra la poursuite périlleuse mais la police parviendra néanmoins à coincer le bolide à La Tamarissiére  à la faveur d’une voie sans issue.

Le conducteur part en courant, ses trois passagers restent dans le véhicule et l’un deux passe devant au siège du conducteur. Cela ne trompe pas les policiers agathois qui poursuivent leurs recherches aux environs immédiats et interpellent le quatrième homme.
Reconnu et identifié par la patrouille ce dernier nie néanmoins les faits qui lui sont reprochés. Il n’a pas de papier d’identité à présenter.

Lors de la garde à vue et en état de flagrant délit le prévenu refuse d’être pris en photo et de déposer ses empreintes digitales. Il indique ” ne pas penser ” qu’il a un permis de conduire. Quelques infractions de plus qui laissent de marbre l’auteur des faits.
Les policiers rassemblent néanmoins suffisamment d’indices concordants pour identifier l’auteur des faits, un Carcassonnais de 34 ans qui devra répondre a une convocation par Officier de Police Judiciaire ( COPJ  ) le 16 janvier 2017.

 Une semaine bien chargée pour les policiers agathois qui sont à pied d’œuvre pour assurer la sécurité  civile et routière de prés de 250 000  touristes dans les semaines à venir à l’occasion de cette saison touristique 2016.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.