AGDE POLITIQUE - Un bilan accablant pour la majorité sortante ! par Stéphane Ravaille

Un bilan accablantIl est de tradition, lorsqu’on arrive à la fin d’une mandature, de…

Un bilan accablant

Il est de tradition, lorsqu’on arrive à la fin d’une mandature, de faire un bilan de celle-ci. En général, l’équipe municipale en place se vante de ses résultats supposés les meilleurs. C’est dans ce registre qu’excelle les colistiers actuels, ou du passé, de M D’Ettore. Le refrain, déjà bien rodé à de multiples reprises, est largement connu : Ceux qui critiquent la municipalité ne connaissent rien à la démocratie (en général on leur dit qu’ils sont injurieux) et sont forcément de mauvaise foi vu les magnifiques résultats obtenus par l’équipe qui gère la ville depuis si (trop ?) longtemps. Personne ne pourrait mieux faire affirment ils péremptoirement et à force de le répéter, il doit bien avoir des gens pour finir par le croire.

Curieusement s’il y a un bilan que M d’Ettore et ses adjoints passent sous silence, c’est leur bilan économique. « Agde en commun », soucieuse d’informer en transparence les agathois sur la triste réalité des faits, vous propose en plusieurs articles de vous donner des éléments pour vous permettre de tirer vos propres constatations, sur un bilan qui – si on est de bonne foi – ne peut être qualifié que d’accablant !

Ce premier article va vous parler du chômage dans une vue d’ensemble. Pour ceux qui n’aiment pas les chiffres et vont arrêter leur lecture rapidement, disons-le tout net Agde est une ville sinistrée. « Agde en commun » ne peut pas comprendre que l’énergie de ceux qui ont conduit les affaires municipales n’ait pas été à 100% utilisée pour améliorer la situation des agathois. Encore faut-il en avoir l’envie, bien installé confortablement dans sa situation d’édile, ou la volonté d’y travailler 24 H sur 24 et bien entendu la compétence. Chacun appréciera sur les 3 critères qui viennent d’être énoncés le bilan qui suit.

Les statistiques nationales fournies par l’INSEE montrent que le taux de chômage s’améliore lentement au niveau National. Fin 2018, début 2019 ce taux est de 8,4% en France métropolitaine. Celui d’Agde est de 16,1 % c’est-à-dire pratiquement le double ! ! ! Bien entendu il faut relativiser ce chiffre par rapport au contexte régional. Comme vous le savez peut-être notre Région Occitanie est en queue de peloton au niveau du taux de chômage, même si des efforts immenses sont faits par Carole DELGA et ses équipes pour améliorer la situation. La DIRECCTE (1) note : Le dynamisme économique de la région et de ses départements se confirme en 2018 avec une croissance de l'activité supérieure à la moyenne nationale, même si elle est moindre qu'en 2017. Au 4ème trimestre 2018, le taux de chômage en Occitanie s’établit à 10,3 % de la population active, soit une baisse de 0,2 point par rapport au même trimestre de 2017.

Ainsi à Agde le taux de chômage est 56% plus élevé que la moyenne en Occitanie. Oui mais le taux est différent selon les départements diront les plus fidèles supporters. C’est vrai alors continuons notre analyse. Le Taux de chômage de l’Hérault est de 12,5%, le 2ième plus fort taux derrière les Pyrénées Orientales (14,2%). En clair le taux de chômage en Agde est de 29% plus fort que dans la moyenne du département. J’entends une dernière objection. Une moyenne ne veut rien dire, il suffit qu’une ville dans le département ait un taux de chômage très faible pour baisser la moyenne alors que toutes les autres sont à 16-17% comme Agde.

Je vous livre alors le détail fournit par la DIRECCTE (1) tirée des statistiques de l’INSEE. Je n’aurai pas la cruauté de le commenter longuement.

Taux de chômage localisé dans les zones d’emplois d’Occitanie (voir image 1)

 

Oui, vous avez bien vu, Agde est à la fin du classement. Disons-le différemment, aucune commune ou zone d’emploi, même dans les PO qui a, rappelons-le, un taux de chômage supérieur à celui de l’Hérault, aucune commune ne fait pire qu’Agde. Voilà la vérité.

Cette sombre situation date-t-elle d’aujourd’hui ? La réponse vous est fournie dans le graphique suivant qui montre l’évolution du Taux de chômage entre 2004 et 2016 (Taux de Ch) – voir image 2 :

Source : Ville.data.com (2)

Le site Ville.data.com commente ces résultats de la manière suivante :

La ville d’Agde (Hérault) est moins bien classée aujourd'hui qu'il y a 3 ans en terme de taux de chômage. Située en Languedoc Roussillon, la ville de Agde fait partie du bassin d'emploi de Agde-Pézenas, département de l’Hérault, cette zone d'emplois est classée 306ème sur les 321 zones d'emploi analysées par son taux de chômage qui est, sur la base des derniers chiffres officiels, de 17,60%. Le classement de la ville de Agde en matière de chômage, a évolué de 2 places sur trois années (304e en 2013 contre 306e en 2016).

Vous voilà rassuré il y avait en France en 2016, 15 communes qui font pire que nous. L’honneur est sauf ? ? ?

La DIRECCTE de son coté, notait plus crument pour le 1ier trimestre 2016 : Sur l’ensemble de la France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 4,6% pour la zone d’emploi de Houdan (78) à 17,6% dans celle d’Agde-Pézenas.

Dernier en 2016, dernier en 2019 on peut dire que ces résultats brillent par leur constance. Je ne peux résister à l’envie de poser une question cruelle : Qui dirige avec autant de brio la Communauté d’Agglomération qui englobe Agde – Pézenas ?

Chasser les commerçants des endroits qu’ils occupent, ne pas les aider à développer l’emploi, miser tout sur un tourisme haut de gamme, ne pas aider à se renouveler toute l’offre touristique agathoise qui peu à peu est à bout de souffle, s’auto congratuler à longueur d’année pour sa magnifique gestion, voilà qui n’aide pas à agir pour l’emploi et surtout à se remettre en question et trouver de véritables réponses. Il est temps que cela change.

« Agde en commun » poursuivra dans un prochain article cette analyse économique accablante. Notre équipe, qui étudie des solutions innovantes pour l’emploi, ne peut se satisfaire d’un tel bilan et de ces tristes records. Ses propositions, qui intégreront bien entendu les réflexions portées par la consultation citoyenne que nous initions, seront de nature à vous prouver que vous pouvez nous faire confiance.

Agde en commun

Stéphane RAVAILLE

Agrégé d’économie gestion

(1) DIRECCTE : Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (région Occitanie). Les chiffres cités sont issus de son rapport au 1ier trimestre 2019.

(2) Ville.data.com : réunit les données ouvertes disponibles les plus populaires et les met en page sous forme d'articles afin de les rendre compréhensibles, utiles et facilement accessibles sur internet au plus grand nombre.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.