Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Pollution visuelle

Mesdames et Messieurs les élus d'Agde,A l'heure du Grenelle de l'environnement ou de la…

Mesdames et Messieurs les élus d’Agde,

A l’heure du Grenelle de l’environnement ou de la mise en place de l’éco pastille qui se veulent endiguer les pollutions nuisant à la qualité de l’air, il est regrettable de la Commune d’Agde s’adonne un autre type de pollution, tout aussi déplorable, qui se traduit par une « pollution visuelle ».

Je m’explique…

Depuis quelques mois nous avons vu fleurir, dans notre commune et dans tous ses ronds-points supposés stratégiques, des panneaux publicitaires qui nous privent de la vue des magnifiques fresques ou réalisations ornant ces mêmes ronds-points, lesquelles ont été achetées à grands frais… peu de temps avant.

Il est évident que cette mesure a probablement été dictée par la perspective d’une rentrée de recettes complémentaires.

En ma qualité d’administré, je dois vous rappeler que vos arbitrages ne peuvent être effectués uniquement en fonction de l’économie balnéaire qui ne se déploie que sur une durée de quelques mois dans l’année.

Souvenez-vous que les agathois sont présents toute l’année, et subissent de ce fait ces pollutions qui sont par ailleurs autant d’outrages pour les créateurs de ces réalisations ou fresques.

Souvenez-vous, aussi, que les agathois sont la première publicité pour la Commune et qu’ils ne se résigneront pas au maintien de ces proliférations anarchiques.

Si vous imaginez qu’il s’agit ici d’un propos sans fondement, je vous invite à vous rendre au rond-point proche de l’enseigne Hyper U, et sauf à être victime de cécité sélective, vous comprendrez…

En vous promenant dans notre Commune, ne faites pas l’économie de visiter les fossés drainant les eaux pluviales vers l’Hérault. Ils ne sont pas nettoyés, et les détritus se s’y amoncellent.

Les rues perpendiculaires au fleuve en sont une illustration patente… et affligeante.

Que dire des murs et clôtures privés, visibles de la voie publique, qui ne sont pas crépis.

Dans le cadre de l’embellissement des berges de l’Hérault, la commune ne pourrait-elle pas prendre à sa charge, tout ou partie de l’entretien des pontons et ce sans augmentation des redevances ?

A l’aube de cette nouvelle année, je ne saurais que vous inviter à rendre à notre Commune le charme qui la caractérisait.

Cordialement
L. Rota, un agathois qui aime sa ville.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.