Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - QUELQUES ACTIONS EN FAVEUR DE L’ENVIRONNEMENT par Henri Geoffroy

Les comités de quartier, les associations ainsi que des professionnels avaient été invités au…

Les comités de quartier, les associations ainsi que des professionnels avaient été invités au Centre Nautique pour le bilan du projet communal de développement durable.

Véronique SALGAS, conseillère municipale, a dressé un bilan globalement satisfaisant sur les mesures engagées sur la commune.

Sans titre 2

 

Sébastien Frey, Premier Adjoint et Président de la Sodéal, a exposé les 14 secteurs sur lesquels la commune s’est fortement impliquée.

Exposé marqué par des interventions du Député-Maire apportant une touche accessible au grand public.

Il serait trop long d’énumérer toutes les actions aussi voici un petit échantillon de ce que les participants ont relevé.

Plantation de 730 arbres d’essences méditerranéennes. Les prévisions vont s’accélérer avec l’engagement de la société Carpostal qui va offrir un arbre pour chaque abonnement. 1093 arbres vont être plantés pour la première année.

Les voies douces sont en progression et bientôt tous les pôles de l’archipel seront reliés par des voies cyclables.

Les eaux de baignade subissent un contrôle en continu et les analyses sont conformes à la réglementation et permet donc de faire flotterle pavillon bleu.

L’érosion des plages est enfin enraillée grâce à des investissements.

Sans titre 3

 

Et le Député-Maire, toujours sensibilisé par la préservation des plages mais aussides fonds, ouvre une parenthèse en déclarant  que tout sera mis en œuvre pour respecter ce patrimoine qu’est la nappe astienne laquelle va même sous la mer !

Il rajoute que les herbiers de posidonie ont repris « du poil de la bête » si l’on peut s’exprimer ainsi.

M. Frey ajoute que des efforts ont été faits pour la consommation de l’eau. -8.6% en 2009 par rapport à 2008 ce qui représente quand même 2.5 millions de baignoire ou 345 millions de bouteilles d’eau.

Un exemple d’économie : les espèces plantées dans les ronds-points sont adaptées au climat sec.

La bio-diversité est aussi entre les mains d’associations qui s’en occupent très bien comme l’ADENA, à l’origine du site Natura 2000, reconnu par les plus hautes instances de l’état.

Le projet Biorestore est quant à lui, très, très intéressant. Il consiste à capturer des larves de poissons, les faire grossir et les réintroduire en mer. En milieu naturel, sur 100 œufs pondus, 1 seul poisson devient adulte. Avec ce procédé, 20 deviennent adultes.

Les récifs artificiels sont un exemple vivant d’écosystème. De plus, ils sont en béton coquillé, donc naturel. Mais oui, le béton est naturel…Des spécialistes suivent régulièrement ces récifs et comptabilisent ses occupants. Dans de tels habitats, la reproduction s’en trouve facilitée.

La gestion des déchets reste toujours un secteur de pointe. 955 foyers pratiquent le compostage sauf les résidences secondaires qui ne pourraient nourrir les lombrics toute l’année. On est aussi sensible envers tout être vivant ne serait-ce qu’un ver de terre dont le rôle écologique n’est plus à démontrer.

Les enfants se révèlent même un aiguillon envers certains parents peu sensibilisés au tri sélectif.

Les économies de papier en mairie ont permis de sauver 57 arbres avec -17.5%. 

On demande encore des efforts et puis la communication par l’informatique et internet a allégé la note.

Démonstration éloquente des économies dans le domaine de l’énergie avec 685000 kWh en moins soit la consommation annuelle de 229 ménages. Le réseau d’éclairage public a été optimisé avec moins de puissance tout en augmentant le confort d’éclairement.

Des installations photovoltaïques sont aménagées quand c’est possible sur des sites communaux. L’école du littoral est même en énergie positive.

Il est réjouissant de constater une participation toujours plus grande pour les classes de mer.

1050 élèves ont navigué et ont pris 5300 heures de cours. On ne peut que se féliciter de cet engouement. Continuons !

La planèze va se doter d’un parc maritime d’essences méditerranéennes. Rappelons que la planèze est un plateau basaltique sur lequel la vigne a quelques difficultés pour croître.

Le site agathois va retrouver son lustre d’antan en se positionnant comme une « destination antique d’excellence » et de « port d’escale exemplaire de la Méditerranée »

Henri GEOFFROY


 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.