AGDE - RETOUR en VIDÉO sur le concert de Nicolas PEYRAC

Chanteur inspiré et intimiste, Nicolas Peyrac, de son vrai nom Jean-Jacques Tazartez, s’est construit…

https://www.dailymotion.com/embed/video/x4ny715&syndication=112818

Chanteur inspiré et intimiste, Nicolas Peyrac, de son vrai nom Jean-Jacques Tazartez, s’est construit une carrière toute en sincérité, depuis ses débuts musicaux au milieu des années 70. Passionné par la photographie, l’écriture et la guitare, cet auteur-compositeur-interprète et romancier a d’abord écrit des paroles pour Marie Laforet et Gérard Lenorman avant de se décider, en 1975, à interpréter ses propres chansons. Le succès est au rendez-vous.

“So far away from L.A” sort le 12 avril 1975, suivi de “Et mon père” le 1er novembre de la même année, puis de “Je pars”. Ces trois titres assurent une belle notoriété à ce chanteur au grand cœur. L’Olympia lui ouvre ses portes en 1979, ainsi que Bobino, en 1981.

Après s’être essayé au grand et petit écran, Nicolas Peyrac participe à une comédie musicale, “Le rêve de mai” et compose la chanson “Au cas où” pour Caroline Verdi à l’orée des années 90.

Après une période plus en retrait, il revient, plume à la main, pour son premier roman, “Qu'importe le boulevard où tu m'attends”, et poursuit sa carrière au Québec. Il remonte sur les scènes parisiennes à la fin des années 90, et en profite pour sortir de nouveaux albums et des compilations. Dès lors, Nicolas Peyrac trace sa route, entre tournées intimistes, romans, albums en duo et concert acoustique.

En parfaite communion avec son public, qui le suit depuis de longues années, le chanteur a su faire apprécier son écriture et sa voix singulière sur la place de la Marine, face à la statue d’Amphitrite, déesse de la mer et des monstres marins. Un cadre idéal pour que les talents de conteur de Nicolas Peyrac s’expriment au mieux.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.