Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Sports

AGDE - RUGBY - UNE MISE AU POINT, DROIT DANS LES YEUX ! par Henri GEOFFROY

RUGBY OLYMPIQUE AGATHOIS – UNE MISE AU POINT, DROIT DANS LES YEUX ! Mardi soir, stade Michel-Millet. Les joueurs attendent leur Président dans ce début de froidure hivernale. Ils savent que la déroute subie  à Romans a exaspéré le patron et qu’ils vont recevoir une remontée de bretelles dans le langage cru qui est le sien. […]

RUGBY OLYMPIQUE AGATHOISUNE MISE AU POINT, DROIT DANS LES YEUX !


Mardi soir, stade Michel-Millet.

Les joueurs attendent leur Président dans ce début de froidure hivernale. Ils savent que la déroute subie  à Romans a exaspéré le patron et qu’ils vont recevoir une remontée de bretelles dans le langage cru qui est le sien.

La garde prétorienne est venue. On y trouve, Antoine Catanzano, tirant nerveusement sur sa pipe. Il a la barbe naissante d’un vieux baroudeur des mers. A ses côtés, son ancien compagnon de joug, l’homme de lettres, Daniel Andréo.

Le bon géant Jean-Marc Numérin, l’ancienne poutre du pack agathois est là aussi accompagné de son fidèle compagnon à quatre pattes.

On trouve aussi notre ancien treiziste mais converti à quinze, Max Isidro qui ne se départ jamais de son sourire malicieux et fraternel.

Ces quatre gaillards sont les rescapés d’un pack qui était redouté sur tous les terrains du Languedoc et au-delà, jusqu’à Carqueiranne ou le Las.

 Le Président, Jean-Luc Fabre,  aime bien ses compagnons d’armes, rudes et francs, qui parlent le même langage. Le langage du terroir, direct et loyal.

D’ailleurs, le voici avec une mine des mauvais jours. Il salue sa vieille garde et demande aussitôt à la troupe accompagnée du staff sportif, de la rejoindre dans la salle de réception.

Et c’est un déferlement de crampons qui crépitent. Les regards sont furtifs voire inquiets.

 Ce sera un huis-clos, cap à cap, les yeux dans les yeux avec les joueurs. Une histoire d’hommes.

Dehors, on n’entend pas mais on devine que le Président se lâche, libère son exaspération et en appelle à la fierté. C’est vrai que le tableau de marche dans ce rude championnat de la Fédérale 1 était une réussite jusqu’à ce match à Romans. Pour un promu, finir à la troisième place à l’issue de la phase aller, étonnait même les spécialistes.

Mais prendre six essais à Romans sans un sursaut d’orgueil, c’est un camouflet que n’accepte pas ce dynamique Président.

Le discours est terminé. Les joueurs sortent, les têtes sont basses certes, mais on devine des regards déterminés. Ces braves garçons ont accepté le discours et reconnaissent qu’ils ont failli en terre iséroise.

Ils  pénètrent, comme poussée par une force nouvelle, sur la pelouse du stade synthétique. Ils ont la chance d’avoir un des meilleurs préparateurs physiques de l’hexagone Patrick Ballesta.

Et puis, c’est encore un trio d’entraîneurs d’exception qui va les prendre en charge. Macurdy, Cambé et Millet ! Mais vraiment ce club a de sérieux atouts avec cet encadrement de qualité.

De plus, la commission médicale s’est enrichie avec les soins d’un spécialiste es « déchirures »qui peut maintenant exercer son « art » dans un local approprié.

Le ROA donne aux joueurs tous les moyens pour être performants.  A eux, de remercier le Président et toutes les forces vives par des résultats honorables.

Le Président, comme libéré, vint nous faire une dernière déclaration : »Pour être Président, faut trois qualités : être jobastre, jobastre et jobastre !! »

C’est sur cette note d’humour qu’il s’éclipse dans la nuit froide.

Prochain déplacement à Châteaurenard. Ce sera rude, très rude encore car chaque équipe ne lâchera rien sur leur terre. Les différences se feront sur des bonus glanés ça et là, mais aussi sur la richesse du banc des remplaçants et à ce niveau, la politique instaurée par le Président peut s’avérer payante sur le long terme.

En effet, Stéphan Girard et Laurent Valle ont pour mission  de maintenir au plus haut niveau l’équipe 2  afin de bénéficier d’hommes opérationnels. Une mission parfaitement remplie, l’équipe étant invaincue, même devant les grosses cylindrées comme Bourgoin, Valence, Romans !

Henri GEOFFROY

1 SAM 0327

1 EPHEBE D HONNEUR 2011

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.