AGDE - SCENE ESTIVALE - Agapé, la renaissance symphonique

Un concert classique sur la scène estivale, ce n’est jamais banal. L’expérience tentée en…

https://www.dailymotion.com/embed/video/x4oaxkz&syndication=112818

Un concert classique sur la scène estivale, ce n’est jamais banal. L’expérience tentée en 2011 ayant été un succès, pourquoi ne pas la reconduire ? Ce fut chose faite en ce mardi 2 août, avec «Les Seventies Version Symphonique» proposées par l’Orchestre Agapé. Cette formation est composée de musiciens professionnels en poste dans toute la région qui se regroupent à Agde le temps de concerts. Ici, la difficulté a été de retranscrire des titres «pop» en version classique, ce qui représente un véritable tour de force.

La soirée, qui s’est ouverte sur «le chant des Corsaires», titre phare et décontracté du groupe des Corsaires Agathois, a été présentée par le ténor Jean-Pierre Torrent.

Sous la direction de François Durand, l’Orchestre Agapé a ensuite interprété les titres emblématiques des Beatles, des Rolling Stones et d’autres groupes mythiques des années 70 à l’image des Pink Floyd. Une séquence particulière a pris la forme d’un hommage à Michel Delphech et sa «Laurette», ainsi qu’à David Bowie, au travers de «Life on Mars». Pour les cinéphiles, les musiques de films, entre autres de Vladimir Cosma, ont aussi été de la soirée avant qu’un feu d’artifice, tiré depuis la cathédrale Saint-Etienne, ne vienne clôturer ce concert grandement apprécié par les quelque 1 500 personnes présentes.


174 clichés sont disponibles sur notre page

FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.