Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Sécurité : le grand n’importe quoi de la droite par Pierre ANTONMATTEI

A l’occasion de l’inauguration des locaux de l’Union agathoise, nous avons remarqué que la…

A l’occasion de l’inauguration des locaux de l’Union agathoise, nous avons remarqué que la droite, localement, a eu le bon esprit de ne pas s’appeler les Républicains ! Car au niveau national, il est scandaleux que l’ex UMP se soit arrogé la qualité de républicain, qui, par nature, est commune à tous les Français, puisque notre constitution énonce que le régime politique de la France est la République. Quant à l’ineffable n° 2 de la municipalité, Sébastien Frey, qui, il y a peu, avait fait un coming out risible (du genre, moi je n’appartiens plus à aucun parti politique) il figurait bien sur la photo de l’inauguration de ce local très politisé…

En effet, bouleversante nouvelle, D’Ettore a saisi l’occasion pour faire allégeance à Nicolas Sarkozy pour les présidentielles ! Là, pas de surprise ! C’est bien naturel que ce maire qui gaspille sans compter l’argent des contribuables agathois dans un faramineux et inutile projet d’entrée du Cap, se trouve beaucoup d’affinités avec un ex candidat aux présidentielles de 2012, qui, sans s’en apercevoir (c’est ce qu’il essaye- du moins de nous faire croire !) a dépensé deux fois plus d’argent pour sa campagne que ne l’autorisait la loi ! Notons aussi la totale absence d’amour propre de notre maire, qui se prosterne devant un Sarkozy qui l’avait, quelques semaines auparavant, publiquement traité de moins que rien, pour rester polis.…

Incapable de faire une proposition sensée, Sarkozy, qui, pendant son mandat de 2007 à 2012, avait supprimé 12 000 postes de policiers et de gendarmes, a le culot d’essayer de tirer profit des attentats pour dire n’importe quoi. A Nice le 14 juillet, à peine l’attentat abject commis, le sarkoziste local, nommé Eric Ciotti, député de la ville, se répandait dans les medias pour faire croire que tout était de la faute du gouvernement, oubliant de mentionner  qu’il n’avait pas une seule fois assisté à une des nombreuses réunions préparatoires à la sécurité du Corso fleuri. Et c’est bien la police nationale qui a abattu le tueur…

Courant après les voix du Front national, Sarkozy s’agite frénétiquement, multipliant les propositions et propos aussi absurdes qu’attentatoires aux libertés. Tous des descendants des Gaulois, les Français, prétend-t-il ! Alors que chacun sait que beaucoup de Français ont dans leur arbre généalogique des étrangers (espagnols, italiens, portugais, polonais, hongrois, tunisiens, marocains, etc.) qui, grâce à la loi du sol, que Sarkozy veut supprimer, se sont, dans leur grande majorité, intégrés sans problème. Et Sarkozy d’insinuer lourdement que tous les immigrés ou enfants d’immigrés de confession musulmane seraient des complices potentiels du terrorisme, alors même, rappelons le, qu’ils ont représenté 30% des victimes du tueur de Nice. Quant à sa proposition d’arrêter tous les fichés dits S, elle est d’une part irréalisable, faute de places de prison disponibles et surtout contraire à la constitution et à la convention universelle des droits de l’homme. En France, on n’enferme pas les gens sur des suppositions, mais par une décision de justice justifiée au moins par des commencements de preuves.

Il est grand temps que les Français, inondés de fausses informations, de mensonges et de stupidités par les réseaux sociaux du Front national et de la droite sarkoziste, réalisent que ceux-ci font le jeu de Daesh, dont l’objectif est de nous faire adopter des mesures liberticides contre les Français d’origine étrangère pour déclencher des affrontements pouvant nous mener à une guerre civile. Mais ils n’y parviendront pas, d’une part parce que la très grande majorité des Français d’origine immigrée et les immigrés récents ont la sagesse de garder leur sangfroid et aussi parce que la grande masse du peuple français n’est pas raciste. Nos concitoyens ont compris qu’ils peuvent compter, quoiqu’on en dise, sur un Président de la République et un gouvernement, qui, sur ces sujets, ont su garder leur sangfroid et trouver le ton juste.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.