Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Sète - Questions de Campagne .. à Bruno Escaffre - Majorité Présidentielle

Nous poursuivons sur notre site la série d'interviews des candidats à l'occasion des élections…

Nous poursuivons sur notre site la série d’interviews des candidats à l’occasion des élections législatives.
Si vous êtes partisans de l’un d’entre eux, merci de nous communiquer son acceptation à l’interview proposée par Hérault Tribune, nous adresserons les questions au candidat par internet dans les 24 heures.
Aujourd’hui : L’interview de Bruno Escaffre pour la Majorité Présidentielle

Patrick Vincent :
Vous êtes candidats de la Majorité Présidentielle, que pensez-vous des premiers jours d’actions du Président de la République et de son Gouvernement ?
Bruno Escaffre
Nous avons soutenu Nicolas Sarkozy dès le début, en espérant qu’une fois élu, il mène une Présidence active. Aujourd’hui, il impose un nouveau rythme et une nouvelle approche de a fonction Présidentielle.

Patrick Vincent :
Vous parlez de beaucoup d’environnement dans cette campagne. Est-ce un enjeu essentiel pou la circonscription ?
Bruno Escaffre
Oui. Pour ne prendre qu’un exemple : l’Etang de Thau, régulièrement confronté à des fermetures dont les causes principales sont les dysfonctionnement des lagunages. Elu, nous nous assurerons que ce dossier ait la place qu’il mérite dans la politique du Gouvernement.

Patrick Vincent :
Quelle est votre position sur les fusions d’agglomérations entre Montpellier et Sète et entre Béziers et Agde ?
Bruno Escaffre
Nous y sommes opposés car nous considérons qu’il y a largement la place dans le département pour l’existence d’une force économique entre Montpellier et Béziers. Elle doit se composer de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau, de la Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau et d’Hérault Méditerranée. A ce jour, nous sommes les seuls à défendre cette force économique.

Patrick Vincent :
Trois des candidats en lice lors de cette élection législatives
> sont issus de l’UMP. Quelles sont le raisons qui vous ont poussé à
> être candidat en, face d’un candidat investi officiellement ?

Bruno Escaffre
Tout d’abord, nous n’avons pas la même vision des choses sur des points évoqués précédemment. Ce qui suffit à justifier ma candidature. Par ailleurs, le rythme que semble vouloir Nicolas Sarkozy nécessite une disponibilité totale du député. Sans quoi les dossiers importants de la circonscription ne pourront être défendu de manière efficace au Parlement.

Patrick Vincent :
Le candidat Gilles D’Ettore ne semble pas faire l’unanimité dans les rangs de son parti , Quelle en est d’après vous la raison principale ?
Bruno Escaffre
C’est une question interne à l’UMP qu’il ne nous appartient pas de commenter.

Patrick Vincent :
En cas d’élection, quelles sont les actions immédiates que vous proposez de mettre en oeuvre ?

Bruno Escaffre
Comme l’a déclaré le nouveau Président de la République, tous les dossiers doivent être menés de front. Mais il y en a auxquels nous sommes particulièrement attachés : la politique de la pêche en Méditerranée, la baisse de la TVA sur la restauration et le développement d’un pôle d’excellence.

Patrick Vincent :
Y a t il dans vos propositions une idée phare qui vous distingue de tous vos concurrents tout d’abord et de Gilles D’Ettore en particiculier ?
Bruno Escaffre
Il y a surtout une implication différente par une démarche de proximité et nos prises de positions depuis 2001 : le refus du déclassement de l’Etang de Thau, l’opposition à l’éclatement des territoires, la gestion du Port de Sète… Nous n’avons pas attendu la campagne électorale pour découvrir la circonscription.

Patrick Vincent :
Appellerez vous à voter pour un candidat au second tour de scrutin si vous n’ y figurez pas .Et si non indiquerez vous votre choix personnel ?
Bruno Escaffre
La question est prématurée.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.