AGDE - Terrorisme, sécurité : un gouvernement qui tient la route, une opposition de matamores irresponsables par Pierre ANTONMATTEI

Terrorisme, sécurité : un gouvernement qui tient la route, une opposition de matamores irresponsablesDeux…

Terrorisme, sécurité : un gouvernement qui tient la route, une opposition de matamores irresponsables

Deux évènements graves ont marqué l’actualité il y a quelques jours. D’abord l’ignoble massacre perpétré dans un bar gay à Orlando en Floride par un déséquilibré se réclamant de Daesh, qui a fait 50 morts. Il faut donc lutter sans relâche contre l’homophobie, qui trop souvent trouve appui dans certaines religions et pas seulement l’islam ! Deuxième drame, le sordide assassinat d’un commandant de police et de sa compagne par un tueur se revendiquant de Daesh. Les policiers sont depuis des mois sur tous les fronts (terrorisme, inondations, hooligans, etc…) et ils méritent à ce titre l’estime et le soutien de nos concitoyens. C’est pourquoi l’affiche de la CGT* les présentant comme des brutes sanguinaires, tout comme le slogan entendu dans de récentes manifestations “tout le monde déteste la police” (absurde car tous les sondages donnent un taux de satisfaction de 80% des Français sur la police) sont déplorables car propres à alimenter un racisme antipolicier que le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné à juste titre.

Dans les deux affaires, surfant sur l’émotion du public, les démagogues se sont empressés de dire n’importe quoi. Aux USA, le milliardaire illuminé Donald Trump a préconisé d’empêcher tous les musulmans d’entrer aux Etats-Unis, comme il avait prétendu chasser tous les immigrants d’origine mexicaine, alors qu’ils font les pénibles travaux agricoles : propositions ridicules, impraticables et contraires aux libertés élémentaires et donc condamnées par le Président Obama et Hillary Clinton.

Chez nous, nous avons des clones de Donald Trump, les aboyeurs sarkozystes qui essayent de tirer profit de chaque attentat pour proposer n’importe quoi, tel l’ineffable Eric Ciotti et localement Gille d’Ettore. Or la lutte contre le terrorisme requiert d’abord du sang-froid : alcoolisme, tabagisme et accidents de la route tuent bien plus que le terrorisme ! Les Français l’ont d’ailleurs compris, qui continuent à vivre normalement et ils ont raison, car la peur est une mauvaise conseillère et Daesh, en difficulté, cherche à la répandre. La vérité est aussi que, quoi qu’on fasse, on ne pourra jamais empêcher un cinglé auto-radicalisé de tuer des gens au couteau ou avec une arme à feu.

Ceux qui serinent que tout est de la faute du gouvernement sont des matamores irresponsables. Ils proposent d’emprisonner dans des centres de rétention tous ceux soupçonnés de sympathie envers le Djihadisme. Grotesque, pour 2 raisons : la France est un pays de droit où on ne peut priver personne de liberté seulement sur des soupçons, sans preuve d’un projet d’acte terroriste. De plus, c’est impossible : il y a en France 4000 personnes soupçonnées de Djihadisme et 4000 professionnels du renseignement, sachant que le gouvernement actuel en a beaucoup recrutés, alors que sous Sarkozy, nombre de postes avaient été supprimés et qu’une réforme mal menée avait détabilisé les services. Une filature dans la durée d’un seul individu requérant 20 policiers, il faudrait en recruter 80 000 (plus de la moitié de l’effectif actuel de la police) pour cibler tous les suspects : impensable et impossible, donc il faut cibler les plus dangereux et détecter par les moyens appropriés leurs projets d’exécution pour les neutraliser.

Même topo pour la délinquance ordinaire : à Agde le maire prétend que la situation s’est améliorée. C’est vrai pour les délits et crimes les plus graves, mais uniquement grâce à l’action de la police nationale. Rappelons que c’est Sébastien Denaja, le député socialiste de notre circonscription qui a obtenu des renforts substantiels pour notre commissariat, alors que d’Ettore, quand il était député (2007-2012) n’a rien fait. Et côté incivilités et petite délinquance, qui relèvent de la police municipale, on stagne. Quelques recrutements au piston et le clientélisme communautariste expliquent son peu d’efficacité et de présence. Au niveau national, la situation s’améliore nettement grâce au recrutement de milliers de policiers, gendarmes et personnels de renseignement, autant que Sarkozy en avait supprimés…
*d’ailleurs condamnée par le syndicat CGT Police…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.