Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - UN CONSEIL MUNICIPAL POUR LE MOINS INQUIETANT ET SURPRENANT PAR Jean-Louis COUSIN

Je ne veux voir qu'une seule tête . Le roi dit : je veux…

Je ne veux voir qu'une seule tête . Le roi dit : je veux !

C'est une nouvelle fois à ce triste spectacle (car de spectacle il s'agit bien) que nous avons assisté au conseil municipal de mardi soir.

Ce fut une chorale a une voix ! Car d'opposition, point ! Ce petit monde au garde-à-vous , le petit doigt sur la couture.

Pratiquement aucune voix crédible pour s'élever, protester contre les décisions  Y compris l'ex FN devenu, de fait, premier adjoint , et les discours sans fin et soporifiques de l'UDI…..

Je dis pratiquement, car les 2 seuls à tenter quelques vocalises, furent les représentants du PS, aujourd'hui disqualifiés.

Ce conseil municipal, disais-je, fut comme beaucoup d'autres, risible, si ce n'était pas aussi grave et sérieux. Dans le terme ” conseil municipal “, il a y a le mot  “conseil “.

Et ca, le roi n'en n'a que faire, pas la plus petite goutte de respect pour les électeurs de l'opposition .

Notre cher, très cher édile, comme à son habitude, aime à dépenser toujours plus, surtout l'argent des autres.

Aucune réponse sérieuse et cohérente quand il s'agit de détailler le financement de ces projets. Nous avons appris que le Palais des Congrès était à vendre. Si ça intéresse quelqu'un !!! A vot' bon coeur M'sieurs dames ! Au fait, on ne sait pas combien…

Et puis, s’il n’y a pas assez de sous, c'est la faute du casino qui nous en donne plus.

Bien sûr, monsieur le Maire conteste le sur-endettement de notre ville. Il faut juste rappeler les chiffres officiels de 2014 ou Agde figurait au 9 éme rang des villes de plus de 20000 habitants avec une dette de 2775 € / hab. ça ne s'est pas arrangé depuis.

Je peux vous assurer monsieur le Maire, que si nous, chefs d'entreprises, artisans, commerçants ou autres professions libérales, avions ce type de gestion, nos affaires seraient mortes et enterrées depuis longtemps, et le dirigeant en prison.

La Question est:

Tous ces projets pharaoniques sont-ils nécessaires à la ville d'Agde ?

Que vont-ils apporter de plus à notre ville qui est déjà sur-saturée pendant l'été, sans aucune certitude d'une plus-value hors saison ?

Et surtout, comment va-t-on payer, sans prendre encore plus dans la poche du contribuable ?

Ce sont les réponses que nous n'avons pas obtenues mardi soir.

Le maire invite expressément ses adjoints à appuyer sur la zapette pour valider les sujets au plus vite.

C’est à peine si nous avons le temps de lire les exposés, que les votes apparaissent.

En moins de dix minutes nous avons déjà balayé 7 questions.

Sans aucune remarque  sur  l’augmentation de la taxe de séjour et la validation du budget annexe du centre aquatique,  Arrive le point No 8.

L’opposition en la personne de Mr Mur invite le maire à donner des éléments chiffrés sur le projet d’entrée du Cap.

Un projet qui dans l’immédiat est sur une base de 40 millions d’euros d’investissement.

La réponse de notre élu est pour le moins surprenante « je n’ai  aujourd’hui pas de chiffres à vous communiquer, mais c’est promis vous aurez le détail avant la fin de l’année » !!!

En clair les travaux ont commencé,  les Agathois sont engagés pour une somme de 40 millions d’euros sans savoir de combien vont être les hypothétiques subventions du département, de la région, ou de l’état,

Ni même  les recettes de la vente du foncier. Il est donc aujourd’hui impossible de calculer le delta à la charge des Agathois ?

Le terme de gestion en «  bon père de famille » est là,  largement bafoué.

Imaginez un Agathois se présentant chez son banquier avec un projet de construction d’une maison d’habitation, sans avoir le cout du terrain, ni celui de la construction,

A votre avis le banquier va-t-il cautionner le projet ?

Et bien dans notre cas, nous les Agathois nous sommes le banquier et par obligation allons subir l’emprunt.

De même à la question 26 : Avenant pour la Sodeal

L’avenant demande à la mairie de sursoir à l’encaissement de la redevance variable de plus de 200.000 euros au profit de travaux d’entretien de la capitainerie, alors que ces derniers sont explicitement indiqués aux termes de la DSP liant la ville et la Sodeal.

N’est-ce pas là une manière de préparer la clôture du bilan de cette dernière, fragilisée par une décision encore une fois hasardeuse et  au détriment de toute règle de rentabilité et d’équilibre comptable :  le camping de Baldy qui perd plus de 300 00.00 euros chaque année.   

Il s’agit là uniquement d’un transfert de charges pour laisser la SEM à l équilibre ?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.