Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Un festival d'annulations - Question orale au Conseil du 26 juillet 2006

La presse s'est fait l'écho récemment de la promotion d'un nouveau Festival sur la…

La presse s’est fait l’écho récemment de la promotion d’un nouveau Festival sur la commune : Le Festival des annulations !
Passons rapidement sur l’annulation quasi mensuelle désormais de la projection du film qui devait faire date dans l’histoire du cinématographe « Le bénévole » dont les seules retombées connues à ce jour s’inscrivent dans les chapitres des dépenses de la Ville d’Agde.
Peut-être pourriez-vous nous éclairer sur le devenir attendu de votre production… et accessoirement sur le coût réel de ce qui n’est aujourd’hui qu’une œuvre de fiction.

Mais les annulations sont également légion, et ce, comme chaque année aux arènes du Cap d’Agde. Le délégataire que vous avez choisi s’est engagé dans un cahier des charges précis, qui depuis des années est observé a la longue-vue, quand il est observé….
Cette première quinzaine de Juillet ne fait pas défaut à la tradition instaurée depuis 2003.
Les seuls spectacles qui n’aient pas été annulés sont les Toros Piscines…
Où est l’originalité dans la programmation pour l’image d’une grande ville touristique ?
Non contents d’accepter de votre délégataire quelques coups de canifs à son contrat, vous l’avez aidé financièrement au travers de l’acquisition de spectacles dont, fait exceptionnel, vous lui abandonniez les recettes.

En 2003 par exemple : vous aviez subventionné directement un spectacle de Rodéo pour la somme de 28 801 € et un spectacle de Laurent GERRA pour la somme de 56 291 € en abandonnant les recettes au producteur.
En 2004 ce fût un spectacle de Garou qui a bénéficié de nos largesses pour un montant de 70 000 € toujours avec abandon des recettes à l’organisateur.
En 2005 c’est le spectacle de Calogéro qui fut subventionné pour la somme de 70 000 € dans les mêmes conditions.

Je vous ai interpellé à plusieurs reprises sur ce sujet et je me rappelle de votre argumentaire : « Un spectacle de la qualité de Laurent Gerra ne pourrait être viable sur notre commune sans une aide municipale. Les arènes ayant un potentiel de place qui ne permettrait pas de rendre solvable les spectacles des artistes les plus renommés »

M’étant inquiété du montant de la subvention qui serait cette année allouée comme de coutume auprès de votre administration ; il m’a été indiqué que ce spectacle intitulé « Laurent Gerra flingue la télé « n’avait pas fait l’objet de subvention cette année
Ma question est simple Monsieur le maire :
Quels sont les spectacles qui seront subventionnés cette année , s’il y en a ?

Plus précisément en ce qui concerne ce soir même le spectacle de Rodéo strictement identique a celui que vous avez subventionné en 2003 pour 28 801 € et le spectacle de Laurent Gerra, de demain soir que vous aviez subventionné toujours en 2003 pour 56 291 € .
Quelle est la différence entre 2003 et 2006 pour que ces spectacles, impossibles à produire selon vos dires, sans subvention à l’époque le soient aujourd’hui ?
Laurent Gerra va dans son spectacle ( sous réserve d’annulation bien sûr) flinguer la télé… , il flingue également de manière indiscutable vos arguments d’hier …

Didier Denestebe – Conseiller Municipal de la Ville d’Agde
Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap :
https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=4

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.