Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - Vers la fin des droits de place pour tous les commerçants Agathois ? Intervention de Fabrice MUR

Vers la fin des droits de place pour tous les commerçants Agathois ? Intervention de…

Vers la fin des droits de place pour tous les commerçants Agathois ?

Intervention de Fabrice Mur, conseiller municipal PRG,
au nom du groupe Minoritaire et Citoyens lors du conseil municipal du 28 Avril 2015


Nous avons ici, un commerçant gérant, via une société, d’un restaurant «  Le VOILIS » sur le front de mer au Grau d’Agde, qui exploite depuis plus de 18 mois déjà, une terrasse couverte de 157 m2.

Par les droits de place dont cette société s’acquitte chaque année, cette terrasse rapporte à la commune près de 6000 € par an. Je vous rappelle pour information qu’il y a sur Agde, 466 autres commerçants qui eux aussi s’acquittent de ce droit de place.  C’est donc une source de rentrée fiscale, une rente de situation très importante pour notre ville, gage de stabilité financière. Cela permet également d’imposer le principe d’équité entre tous les commerçant agathois.

Pour autant, vous avez décidé d’accepter la cession de ce foncier communal à ce commerçant au prix de 62800 €. Cette démarche est inadmissible car vous ouvrez ainsi la boite de Pandore !

En effet, de quel droit accordez vous ce privilège à ce commerçant ?

Et quel sera votre argument, après avoir voté cette délibération,  face à la demande des autres commerçants du front de Mer, du centre port, de la promenade pour ne citer qu’eux ; qui, eux aussi, pourront ainsi prétendre à la même démarche ?

De plus le prix annoncé est un véritable cadeau puisque le prix du foncier dans cette zone est 4000 €/ m2, soit 10 fois le prix de vente…

Se rajoute à cette vente un droit à aménagement, ce qui permettra demain à son propriétaire de déposer un permis de construire permettant à cette société d’agrandir l’hôtel qu’elle gère également pour en faire un R+3 avec vue sur la Mer. Tout bénéfice pour lui, par contre, pour les agathois, c’est la perte sèche des droits de place pour l’éternité.

Bravo donc à ce commerçant et tant pis pour les agathois…

Encore un bel exemple de votre politique clientéliste dont vous usez et abusez sur cette ville et qui prône l’intérêt particulier au détriment de l’intérêt général : On connaissait la république des copains et des coquins, avec vous les Agathois connaissent la municipalité des copains et des coquins.



 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.