Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Agde Ville de non droit ?

La semaine dernière, nous pouvions lire avec stupeur, dans la presse des déclarations du Député Maire Gilles D’Ettore, parlant de « rentrer dedans » a propos d’une convocation  de sa part, qui ne devait être, d’ailleurs qu’un simple entretien de travail, à un cadre territorial, Hélene Alart. Or, lors de cet entretien, les seules fautes […]

La semaine dernière, nous pouvions lire avec stupeur, dans la presse des déclarations du Député Maire Gilles D’Ettore, parlant de « rentrer dedans » a propos d’une convocation  de sa part, qui ne devait être, d’ailleurs qu’un simple entretien de travail, à un cadre territorial, Hélene Alart.

Or, lors de cet entretien, les seules fautes reprochées à cette personne ont été de s’être présentée aux municipales et aujourd’hui d’être candidate sur la liste professionnelle de la C.G.T, dont elle est adhérente.
Les méthodes pratiquées, les expressions employées envers l’intéressée, comme « je vous nourris » ou « la foudre va s’abattre sur vous» et ensuite les propos tenus devant les représentants syndicaux, comme « J’ai carbonisé Madame Alart » ou « Dois je y cracher dessus », sont graves, intolérables et indignes.

Elles mettent au grand jour l’atteinte à la liberté l’humiliation, les insultes et les menaces que vient de subir cette directrice territoriale et qui sont le quotidien du personnel de la Mairie.
Pourtant, la loi dit bien : « L’exercice du droit syndical est reconnu dans toutes les entreprises dans le respect des droits et libertés garantis par la Constitution de la République, en particulier de la liberté.  Il est interdit à tout employeur de prendre en considération l’appartenance à un syndicat ou l’exercice d’une activité syndicale pour arrêter ses décisions en ce qui concerne notamment les mesures de discipline et de congédiement ».

Bafouer les libertés fondamentales des personnes, ignorer la loi, en tant que Député, il en est le gardien, les socialistes d’Agde solidaires de l’ensemble du personnel qui endure en silence brimades sur brimades, ne peuvent que dénoncer et condamner de tels agissements, dignes des dictatures les plus féroces et veulent surtout lancer un appel à tous les citoyens agathois, de bien prendre conscience de la gravité de ce qui se passe à Mirabel.

Tous peuvent compter sur notre soutien.

Pour la section d’Agde
Adrien TERRIBILE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.