Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Vote prioritaire en faveur de Ségolène Royal

A 3 jours du premier tour de l'élection présidentielle, il reste des indécis quant…

A 3 jours du premier tour de l’élection présidentielle, il reste des indécis quant au choix du candidat ou de la candidate à propulser au second tour déterminant. A ceux-là et à ceux qui auraient décidé de tenter une nouvelle expérience avec la droite au pouvoir, il faut rappeler quelques vérités que les médias nationaux ont tendance à cacher.

Rappelons nous 2002, la dispersion des votes et l’incapacité de Lionel Jospin à rassembler y compris ceux qui le soutenaient au gouvernement ont conduit à éliminer la gauche du deuxième tour. Chirac fut élu avec un score de nabab encouragé par les ténors de gauche. Pour quel résultat au bout de cinq ans ? Le pays est dans la déprime, les retraités sont maltraités, les jeunes encore exclus du plein emploi, des entreprises délocalisent laissant les nouveaux chômeurs à la charge de l’Etat, l’insécurité des personnes n’a jamais été aussi forte, l’école est dans le collimateur des ultras libéraux etc.….

Et que nous promet Nicolas Sarkosy : l’aggravation de ces situations. Si vous en doutez, lisez attentivement le programme qu’il publie et surtout les sous entendus pernicieux et populistes. Ainsi, par exemple, la promesse de piquer dans les régimes particuliers de retraites pour augmenter les retraites du régime général. Mentir à ce point est honteux, car dans les régimes particuliers il y a les commerçants et artisans dont tout le monde sait qu’actuellement, sans le régime général, leurs retraites seraient encore plus ridicules qu’elles le sont. De même pour les paysans et autres corporations dont les effectifs ont fondus pour cause de modernité ou mutation d’activité. Quand ils étaient 500.000, les cheminots n’avaient aucun souci pour leurs retraites ; ils participaient même à compenser des régimes déjà déficitaires. Où était le problème ? Leur sens de la solidarité les rendait fiers de participer à cet effort.

Le personnage Nicolas est entièrement tourné vers un ultralibéralisme destructeur de la solidarité nationale. Si vous n’avez pas peur d’être plus mal traité qu’aujourd’hui alors confiez lui le pays et nous en reparlerons d’ici peu. Auparavant, je vous invite à lire un article de l’hebdomadaire Marianne n°521 de cette troisième semaine d’Avril.
Par contre si vous souhaitez un vrai changement de politique avec une écoute permanente et des décisions partagées alors vous porterez Ségolène Royal à la confrontation du deuxième tour. Tout dans sa démarche et sa détermination engage au respect et à la confiance. Elle sait s’entourer de plusieurs avis, de plusieurs pistes de réflexion et construire, malgré les obstacles un programme dynamique pour la France de demain. Qui d’autre qu’elle tient compte du vote des Français en 2005 au référendum européen ? Porteuse du OUI, elle reconnaît le choix du peuple et s’en remettra à lui pour une échéance nouvelle en dehors de toute ligne politique préétablie. Quel partisan du

OUI en est là ? En tous cas ni Sarkosy, ni Bayrou !

Dimanche, le vote de chacune et chacun d’entre nous revêtira une importance capitale. Accorder son suffrage à Ségolène Royal n’est pas renoncer à ses idées fussent-elles très à gauche, au contraire c’est permettre que ses idées plus radicales auront une chance d’être enfin représentées à l’Assemblée Nationale car elle est la seule (candidate ayant une chance d’être élue) à promettre une représentation proportionnelle dans une partie de l’hémicycle.
Dimanche il ne sera pas question de se faire plaisir mais d’engager l’avenir du pays pendant cinq années.

Les cinq années passées doivent nous interpeller avant de glisser le bulletin dans l’enveloppe.

Pour le MRC
Louis-Paul DELPECH

Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap :
https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=114

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.