AGGLO HERAULT MEDITERRANEE - La ministre, Elisabeth BORNE confirme la procédure de catastrophe naturelle

Intempéries dans le Biterrois : l’heure est à la solidaritéÉlisabeth Borne, ministre de la…

https://www.dailymotion.com/embed/video/x7n0kr9&syndication=112818

Intempéries dans le Biterrois : l’heure est à la solidarité

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, s'est rendue à Béziers et à Villeneuve-lès-Béziers, ce jeudi 24 octobre, auprès des pompiers, forces de l’ordre, acteurs de la sécurité civile mais aussi auprès des élus locaux et des habitants sinistrés et touchés par les intempéries. Florence Taillade, vice-présidente de l'Agglo Béziers Méditerranée était à ses côtés.

Mercredi 23 octobre, l'Agglomération a une nouvelle fois été touchée par des intempéries, mais d’une ampleur inédite depuis des dizaines d’années. Ces trois derniers jours, « trois personnes ont trouvé la mort » (dans l’Hérault, le Gard et les Pyrénées-Orientales), annonçait ce midi la ministre Elizabeth Borne. Parmi elles, une personne de

Cazouls-d’Hérault. Dans plusieurs communes de l’Agglo, des foyers ont été lourdement impactés et inondés, des habitants hélitreuillés, d’autres ont dû quitter leur domicile pour ne pas être pris par la montée brutale des eaux. Des voitures ont été emportées, des routes dévastées, certaines voies de chemin de fer seront impraticables jusqu’au 4 novembre a minima. Le canal du Midi a débordé, le niveau de l’Orb a presque atteint son seuil historique de 12m.

La situation est catastrophique et dramatique pour notre territoire. Elle nous rappelle aussi l’importance de mettre en oeuvre, aujourd’hui et demain, tous les moyens nécessaires en matière de lutte contre le réchauffement climatique, de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations. Pour que cela ne se reproduise plus.

Dès le début de l’épisode méditerranéen, l’Agglo a tenu informé ses usagers en leur délivrant les précautions à prendre tout au long de la journée de mercredi, en leur recommandant de ne pas se mettre en danger et de rester chez eux. Durant cette même journée de mercredi, les administrés ont été tenus au courant de l'arrêt de la circulation des transports en commun mais aussi de la fermeture de plusieurs structures (médiathèques, conservatoire, piscines etc.).

Même s’il reste dramatique, le bilan aurait pu être encore plus lourd si les consignes délivrées par les collectivités et l’Agglo n’avaient pas été entendues et suivies.

L’heure est maintenant à la reconstruction. Car les dégâts matériels sont colossaux. La ministre a d’ores et déjà annoncé la mise en place d’une procédure accélérée de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. L’arrêté sera pris la semaine prochaine. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a demandé aux préfets de de communiquer dans les meilleurs délais la liste des communes impactées par ces inondations.

L'Agglomération et son président témoignent toute leur solidarité aux familles des victimes, aux sinistrés et maires des communes qui ont été touchés. Il faut désormais s’armer de courage et de patience.

Merci à toutes les forces de l'ordre et de secours -2000 sapeurs-pompiers et forces de la sécurité civile – qui ont mis en place le dispositif inondation, porté secours sans relâche, jour et nuit, à nos concitoyens. Ils ont été pleinement mobilisés, le sont encore. Merci à eux pour leur engagement sans faille.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.