Agglomération Hérault Méditerranée : des outils pour lutter contre la cyberdélinquance

L’assemblée plénière du CISPDR (Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation) s’est tenue au moulin des Évêques à Agde.

Elle a été présidée par le maire d’Agde et Président de l’Agglo Hérault Méditerranée, Gilles D’Ettore, avec le sous-préfet de Béziers, Pierre Castoldi, le Procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland et la Conseillère Départementale de l’Hérault, Julie Garcin-Saudo.

Gilles d’Ettore a tenu à évoquer son attachement particulier à la priorisation de la sécurité et la protection des biens des personnes. Il s’est même dit « particulièrement honoré de présenter la nouvelle stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance (2021-2025) qui nous engage pour assurer la sécurité des habitants de nos 20 communes ».

Plusieurs sujets ont été évoqués durant cette assemblée, dont la cyberdélinquance. C’est un phénomène qui se développe exponentiellement via internet, et notamment les réseaux sociaux. Seulement, la menace ici n’est pas virtuelle et les actes sont bien réels. Dans le cadre de son engagement et de la coordination de la sécurité et de la prévention de la délinquance, l’agglo Hérault Méditerranée a constitué un conseil communal. Il rassemble près de 120 membres répartis en trois collèges ayant un droit de vote.

Au programme

6 points ont été discutés durant cette assemblée plénière. La première a été la validation des 4 grands axes de la stratégie territoriale qui sont : 

  • « Les jeunes : agir plus tôt et aller plus loin dans la prévention »
  • « Aller vers les personnes vulnérables pour mieux les protéger »
  • « La population : nouvel acteur de la prévention de la délinquance »
  • « Le territoire : vers une gouvernance rénovée et efficace »

La seconde concerne la présentation de la nouvelle stratégie territoriale 2021-2025, avant d’enchaîner par un focus sur l’Observatoire Intercommunal de la Tranquillité Publique. Les conventions de cartographie et d’analyse statistique de la délinquance dans le cadre de cet observatoire ont été également signées durant cette réunion. Le dispositif « Promeneurs du Net » était présenté lors du focus sur la cyberdélinquance avec l’intervention de la Gendarmerie Nationale. 

Pharos, la plateforme en ligne pour signaler en toute sécurité

Pharos ou Plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements est un outil que le Gouvernement français a créé pour signaler les contenus et comportements en ligne illicites. Ce site web a pour finalité de lutter contre le cyberharcèlement et l’e-réputation. Cliquez ici pour effectuer un signalement à votre tour. L’équipe de Pharos communique également avec les grandes plateformes comme Twitter ou Facebook, à qui elle demande régulièrement la suppression de contenus.

« Promeneurs du Net »  

Le dispositif « Promeneurs du Net » est un autre outil qui a été présenté par la Maison des adolescents 34 lors de l’assemblée plénière. Nezli Tabet, chargée de mission à la Maison des adolescents de l’Hérault explique que : « ce dispositif a été mis en place pour créer un lien privilégié avec les jeunes âgés de 11 à 17 ans qui sont présents à 80 % sur le Net une fois par jour, et plus de 48 % d’entre eux se connectent aux réseaux sociaux plusieurs fois par jour ». Le but d’un promeneur du net n’est jamais la surveillance, au contraire, il écoute, accompagne, informe, conseille et prévient. Les personnes recrutées dans l’Agglo sont Yann Coste (commune de Montagnac) et Cécile Vannière (Agde).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.