Aides au Bio : face à l’abandon de l’Etat, la Région doit réagir !

Communiqué de presse de Jean-Guillaume Remise - Vice-Président du groupe FN RBM et de…

Communiqué de presse de Jean-Guillaume Remise – Vice-Président du groupe FN RBM et de Jean-Luc Yelma – Conseiller régional, membre de la Commission Agriculture

C’est un nouveau coup dur pour l’agriculture biologique. Après les plafonnements rétroactifs des aides régionales 2015 et 2016 mis en place par Carole Delga, voici que son collègue socialiste et actuel Ministre de l’Agriculture Stéphane Travert vient de décider de supprimer les aides de l’Etat au maintien de l’agriculture bio.

Alors que le secteur connaît une explosion de conversion (+10 % en 2016) et de consommation (+20 % en 2016), cette décision risque de mettre en danger une grande partie des agriculteurs ayant fait le choix du bio en leur faisant perdre, selon la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, jusqu’à 50 millions d’euros d’aides.

Cela s’inscrit malheureusement dans la longue tradition des politiques socialistes basées sur le changement constant des règles du jeu, l’absence de vision à long terme et la confiance aveugle dans la fameuse « main invisible » régulatrice des marchés financiers. Les agriculteurs ont besoin de stabilité, de visibilité et de protection !

Face à cette menace, qui prouve une nouvelle fois que les socialistes sont les ennemis de l’agriculture biologique, les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie demandent à la Région de réagir pour compenser la participation de l’Etat et permettre le versement des aides Feader.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.