ALERTE ENLEVEMENT - Le petit garçon, enlevé dimanche à Marseille, a été retrouvé sain et sauf.

 Le dispositif "alerte enlèvement" a une nouvelle fois porté ses fruits.Après avoir été diffusé…

 

Le dispositif “alerte enlèvement” a une nouvelle fois porté ses fruits.

Après avoir été diffusé dimanche soir suite à l'enlèvement d'un petit garçon à Marseille, il a permis de retrouver sa trace et celle de son agresseur dans la nuit de dimanche à lundi du coté de Valence.

était avec l’homme qui l’avait enlevé quelques heures plus tôt. L’auteur du rapt, qui a des antécédents judiciaires, a été placé en garde à vue.

L'alerte d'un veilleur de nuit 

« C’est le veilleur de nuit d'un hôtel de Valence qui a vu l’alerte enlèvement à la télé et a appelé la police », explique le procureur.

Selon le veilleur de nuit, rien ne laissait présager que l’enfant avait été kidnappé : « L’enfant allait bien, il était souriant lorsqu’il est arrivé avec ce monsieur à l’hôtel. Des personnes qui arrivent avec leur enfant, c’est commun. Sur le moment, impossible de voir qu’il y avait quelque chose. C'est en voyant l'alerte quelques heures plus tard que j'ai eu un doute et ai appelé la police”.

Enlevé à Marseille

L’enfant avait échappé à la vigilance de sa mère alors que celle-ci assistait à un office religieux dans une salle de prière évangélique de la Canebière, avait précisé plus tôt le procureur de Marseille. Il s’est alors « retrouvé dehors », expliquait le magistrat.

Les images de vidéosurveillance ont pu démontrées qu'un homme âgé d’une quarantaine d’années, porteur d’une barbe et qui semble alcoolisé »avait amené l'enfant sans aucune violence. 

Dans un communiqué, les autorités précisaient que le suspect était « un homme de type européen mesurant 1,80 m, blanc de peau avec une barbe naissante de corpulence très mince, âgé d’environ 35 ans ».

La mère de l’enfant n’avait pas reconnu cet homme sur des photos qui lui ont été présentées.

 

Le plan « Alerte enlèvement », un dispositif efficace

Adopté en France en février 2006, le plan « Alerte enlèvement » consiste à lancer en cas de rapt d’enfant mineur une alerte massive pour mobiliser la population dans la recherche de l’enfant enlevé et de son ravisseur.

Il n’est activé que si plusieurs critères sont réunis : il faut un enlèvement avéré et pas une simple disparition, la victime doit être mineure et son intégrité physique ou sa vie doivent être en danger.

Il a été déployé 23 fois depuis 2006.  La plupart du temps, les enfants recherchés ont été retrouvésquelques heures ou quelques jours après leur disparition.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.