Archéologie / Futur Musée régional de la Narbonne antique : fin d'études

A l'occasion de la fin des études de maîtrise d’oeuvre du Musée Régional de…

A l’occasion de la fin des études de maîtrise d’oeuvre du Musée Régional de la Narbonne Antique, l’ensemble des partenaires du projet – la Région, la Ville de Narbonne, la Communauté d’Agglomération du Grand Narbonne, le Conseil Général de l’Aude et les services de l’Etat (DRAC et Service des Musées de France) – se sont réunis ce jeudi 29 janvier 2015 à l’Hôtel de Région pour faire un point d’étape sur le projet du Musée. A l’occasion de cette réunion, la présentation du projet architectural et scénographique par l’équipe de maîtrise d’oeuvre, et celle du chantier des collections, a permis de découvrir en avant-première, ce musée dont les travaux s’achèveront fin 2017…

Naissance annoncée d’un musée

Marquant la fin des études de maîtrise d’œuvre du Musée Régional de la Narbonne Antique, l’ensemble des partenaires du projet – la Région, la Ville de Narbonne, la Communauté d’Agglomération du Grand Narbonne, le Conseil Général de l’Aude et les services de l’Etat (DRAC et Service des Musées de France) – se sont réunis ce jeudi 29 janvier 2015 à l’Hôtel de Région pour faire un point d’étape sur le projet du Musée.

Lors de cette réunion de présentation et de concertation organisée à l’initiative de la Région Languedoc-Roussillon, un rappel des objectifs principaux du futur établissement a été réalisé, ainsi que la présentation du projet architectural et scénographique par l’équipe de maîtrise d’oeuvre, et celle du chantier des collections. La question du mode de gestion du futur établissement a également été évoquée, et notamment l’Établissement Public de Coopération Culturelle, mode de gestion qui permettrait d’associer de la façon la plus sécurisée et opérationnelle les collectivités entre elles et l’Etat.

Le budget total du projet s’élève à 44 M€, assumé par la Région, et la fin des travaux est prévue pour la fin de l’année 2017. Actuellement, le projet arrive à la fin des études de maîtrise d’oeuvre et les marchés de travaux viennent d’être publiés. La conception du bâtiment, ainsi que la scénographie ont été confiées à l’agence d’architecture Foster+Partners, qui a imaginé un bâtiment à la sobriété élégante, inspiré des principes de la construction romaine (patios, toits débordants, etc.). Le Musée s’implantera à l’entrée Est de Narbonne, à proximité du Théâtre et du stade de la ville et en bordure du canal de la Robine. Sur un terrain d’environ 3 hectares, offert par la Ville de Narbonne, le musée bénéficiera d’espaces de jardins qui l’ouvriront sur son environnement immédiat et qui contribueront à l’agrément de la visite.

Il rassemblera les riches collections antiques de Narbonne aujourd’hui dispersées entre différents musées et réserves, et fera découvrir l’histoire de la cité romaine de Narbo Martius, capitale de la province de Narbonnaise. Il présentera notamment l’exceptionnelle collection lapidaire riche de plus de 1 400 blocs et fragments d’architecture, présentés sous forme d’un grand mur qui traversera tout le musée animé de dispositifs de médiation innovants. Plus qu’un simple musée, ce nouvel établissement sera également un centre de recherche, abritant salles d’étude, centre de documentation et un atelier de restauration des enduits peints romains.

Parcours

Le parcours muséographique se déroulera en deux étapes : la Galerie Lapidaire disposée sous forme d’un grand mur animé longeant toute la galerie sur près de 80m de long. Les visiteurs pourront découvrir de nombreux blocs antiques (bas-reliefs, décors, inscriptions, etc.) dont certains seront décryptés et expliqués par des outils de réalité augmentée.

La suite du parcours de visite permettra au visiteur de partir à la découverte des différentes facettes de la cité romaine : le coeur urbain et ses grands monuments publics, la maison romaine et ses décors, le port, la nécropole, etc. Les peintures murales issues du Clos de la Lombarde constitueront un ensemble particulièrement fort et original, présentées sous forme de pièces reconstituées avec leur décor d’origine.

En déambulant dans la ville romaine, le visiteur découvrira la splendeur de la cité tout autant que la vie quotidienne des Romains, à travers les nombreux témoignages matériels qui ont survécu jusqu’à nous. En regard de ces salles d’exposition, le visiteur découvrira dans quatre espaces dédiés, les différentes facettes de l’aventure archéologique aujourd’hui : les acteurs, les méthodes, les projets de recherche seront racontés à travers les exemples concrets de la recherche archéologique à Narbonne.

Ce parcours sera enrichi de nombreux dispositifs de médiation : maquettes, projections murales, fenêtres de réalité augmentée, digitable et audiovisioguides permettront aux visiteurs de s’immerger dans la ville romaine et de comprendre tous ses mystères.

© visuel : Musée régional de la Narbonne antique. Vue générale MuRéNA. Crédit photo Foster+Partners

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.