Argent, bon plan : votre bouteille de gaz est vide ou presque ? Rendez-la !

On trouve bien souvent des bouteilles de gaz vides dans la nature, mais aussi chez les particuliers, dans les garages ou les celliers. Les rapporter est un geste citoyen et écologique…

Un foyer français utilise en moyenne 3 à 4 bouteilles de gaz par an. Selon le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, en France, “un accroissement du nombre des bouteilles de gaz abandonnées” a été constaté, ce qui constitue un danger pour les populations mais aussi pour l’environnement. C’est aussi un manque à gagner pour les ménages, sachant que ces bouteilles sont consignées !

Les bouteilles de gaz “dormantes”, un vrai danger

On sait que les utilisateurs de gaz en bouteille ont bien souvent une bouteille de gaz en stock pour éviter toute panne, en plus de celle qu’ils utilisent. Certains, particulièrement précautionneux, en ont une troisième pour parer à toute éventualité. Mais il leur arrive de l’oublier, et la bouteille devient “dormante” c’est-à-dire non utilisée et oubliée au fond du garage. On imagine le danger qu’elle peut représenter… D’autres consommateurs se demandent ce qu’ils doivent faire des bouteilles de gaz vides, lorsque l’énergie a été consommée. Le sort de ces bouteilles de gaz dormantes est un vrai enjeu écologique. Pour rappel, il faut en tous les cas rapporter au point de vente les bouteilles de gaz, qu’elles soient vides ou qu’elles contiennent encore un peu de gaz.

Pourquoi ramener sa bouteille de gaz ?

La troisième raison est économique : chaque bouteille consignée a une valeur pécuniaire, en fonction de son modèle et de sa date d’achat. Avec ces stocks dormants, les consommateurs immobilisent donc une somme d’argent qui pourrait leur servir immédiatement !

La deuxième raison est écologique : les bouteilles de gaz, dont la durée de vie est de plus de soixante ans, peuvent être recyclées et réutilisées. Mieux vaut que quelqu’un d’autre les réutilise plutôt qu’elles ne servent à rien !

La troisième raison est sécuritaire : l’état des bouteilles est vérifié à chaque emplissage pour garantir la sécurité et l’absence de tout risque.

En 2020, 60 % des bouteilles Primagaz ont été rénovées et réintégrées parmi toutes celles étant sorties du circuit de distribution.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.