Arnaque à l'indemnité inflation : des escrocs se font passer pour la CAF

Alors que les tentatives de hameçonnage, c'est-à-dire de vol des données personnelles, se multiplient, la Caisse nationale d'allocations familiales dénonce une nouvelle arnaque, qui porte cette fois sur l'indemnité inflation…

Un objectif : récupérer votre numéro de Sécurité sociale

Vendredi 4 février, sur son compte Twitter, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a alerté la population au sujet d’une fraude aux données personnelles commise par usurpation d’identité. En effet, des personnes mal intentionnées reproduisent le logo des CAF sur des courriels envoyés au grand public. Dans ces mails, les victimes potentielles sont invitées à communiquer leur numéro de Sécurité sociale, afin que l’indemnité inflation leur soit versée. Chose qu’il ne faut faire sous aucun prétexte, indique la CNAF.

CAF
Le Tweet de la CNAF.

Que contient ce mail ?

Le courriel frauduleux est ainsi formulé : “Bonjour. La hausse généralisée des prix pèse sur le pouvoir d’achat des Français. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de vous verser une indemnité inflation en plus. Il s’agit d’une aide exceptionnelle et individuelle de 387 €, destinée à préserver le pouvoir d’achat des ménages. Les caisses d’allocations familiales verseront l’indemnité aux allocataires dont les revenus étaient inférieurs à 2 000 € net.”

Que faire si l’on reçoit ce courriel ?

Il ne faut en aucun cas cliquer sur le lien, ni se connecter en indiquant les 13 premiers chiffres inscrits sur sa Carte Vitale et son mot de passe.

Mais comment percevoir tout de même l’indemnité inflation ?

Rien de plus simple, vous n’avez aucune démarche à effectuer. C’est votre CAF qui vous versera d’elle-même votre indemnité inflation. Celle-ci est d’ailleurs d’un montant de 100 euros, loin des 387 euros annoncés par les fraudeurs ! Ainsi, 38 millions de Français recevront l’indemnité inflation, dont les allocataires du revenu de solidarité active (RSA) ; de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ; de la prestation partagée de l’éducation de l’enfant à taux plein (PreParE) ; d’une aide personnelle au logement et étudiant non-boursier.

Pour les personnes ayant une activité (salariés, retraités, étudiants boursiers, travailleurs indépendants), c’est l’employeur ou un autre organisme qui verse l’indemnité inflation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.