Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Entreprises

Artisanat : les voeux numériques de Christian Poujol

Plus de 300 invités ont assisté aux voeux du président de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Hérault. Christian Poujol a annoncé à cette occasion un partenariat sur la formation avec Google et précisé les incidences des manifestations des « gilets jaunes ». La réorganisation des chambres consulaires, le grand débat national et un nouveau concours Hérault Gourmand ont fait partie des thèmes abordés par le président de la CMA34.

Ses voeux étaient fixés au 24 janvier, jour de l’inauguration des nouveaux locaux de la chambre héraultaise l’an dernier. Une date fétiche pour Christian Poujol, qui a assuré que ses voeux 2020 seraient organisés également le 24 janvier.

80 000 actifs dans l’Hérault

Le président de la CMA34 a d’emblée souligné la dimension économique et sociale de l’artisanat : « Nous sommes la première entreprise de France, la première entreprise d’Occitanie et la première entreprise de l’Hérault ». Le nombre d’artisans dans ce département est le plus important des 13 départements d’Occitanie. Au 1er janvier 2019, on comptait 30 785 entreprises artisanales dans l’Hérault. En ajoutant les salariés, les conjoints associés et les apprentis, l’artisanat héraultais représente 80 000 actifs. Les artisans sont présents dans 99,75 % des communes héraultaises. Un maillage territorial synonyme de proximité « et précieux pour le lien social et l’économie locale » a affirmé le président. Depuis le début de la présidence Poujol, la chambre affiche 25 % de créations en plus. Le président a salué le travail de l’ensemble des élus et des agents de la chambre.

D’apprenti à étudiant

La formation est une mission fondamentale de la chambre de métiers et de l’artisanat. L’apprentissage dispensé dans le nouveau CFA, devenu Campus des métiers, permet de former 200 étudiants. Les jeunes formés par la chambre disposent en effet désormais d’un véritable statut d’étudiants. « C’est une première d’ailleurs : une carte d’étudiant des métiers, soutenue par la préfecture, leur donne les mêmes droits qu’aux autres étudiants » a confirmé Christian Poujol. Il a poursuivi : « L’efficacité de cette formation n’est plus à démontrer : 90 % des étudiants trouvent un emploi dans les six mois après l’obtention de leur diplôme ». Le Campus des métiers, c’est aussi la formation continue : 150 000 heures de formation sont dispensées chaque année dans le nouveau bâtiment de la chambre, aux plateaux techniques de dernière génération.

Un partenariat avec Google

C’est sans doute l’annonce la plus étonnante de la soirée. Face à la transition numérique et à la nécessité de moderniser l’image de l’artisanat, la chambre de métiers a choisi l’offensive. « Depuis mon arrivée à la présidence de la CMA34, la moitié de nos formations sont consacrées au numérique. Nous allons progresser dans ce sens. 2019 sera l’année du numérique pour la chambre » a lancé Christian Poujol. En effet, dans les semaines à venir, le logo de Google sera apposé à côté de celui de la CMA34. Le géant du numérique – qui vient par ailleurs d’annoncer l’ouverture à Montpellier d’un atelier numérique gratuit pour les utilisateurs – sera partenaire de la formation des artisans. Marc Tetefort, responsable Google des ateliers numériques en région Occitanie, était d’ailleurs présent dans la salle. « Nos formateurs animeront des ateliers chez Google et, cerise sur  le gâteau, Google animera des ateliers dans nos locaux, ici, à Montpellier, et mais aussi dans nos antennes » a indiqué le président.

Gilets jaunes : deux tiers des artisans héraultais impactés

La soirée ne pouvait éviter la problématique des « gilets jaunes ». La CMA, qui a mené une enquête en interne, révèle que deux tiers des artisans subissent l’impact des manifestations. 10 % d’entre eux ont connu une baisse de 40 % de leur chiffre d’affaires. Christian Poujol a rappelé la nécessité de participer au grand débat national et a annoncé la mise en place d’outils de participation à Montpellier et dans les antennes de la chambre. Des cahiers de doléances sont ouverts à la chambre. Par ailleurs, une ligne spéciale est ouverte sur le site national de l’APCMA. Le président de la CMA34 a également indiqué que des aides accessibles au niveau local étaient mises en place par la représentation nationale et la Région Occitanie afin d’aider les artisans qui connaîtraient notamment des difficultés de paiement de leurs charges.

Sur la question de la réorganisation des chambres consulaires, Christian Poujol a rappelé l’ADN particulier de son organisation consulaire, fortement ancrée dans le territoire. Il a indiqué qu’un vote national organisé par l’APCMA avant Noël s’était conclu (à 68 voix pour, 38 contre) par une volonté de réunification des chambres de métiers… « Mais entre chambres de métiers, et non avec d’autres corps consulaires comme les CCI ». « Et si nous avons obligation de travailler avec les autres corps consulaires, nous devons garder nos spécificités, chacun dans son domaine d’activité. Et je souhaite que tous les corps consulaires puissent continuer pleinement leur activité. » Il faisait sans doute là allusion aux coupes sombres décrétées par l’Etat dans les budgets des CCI.

Enfin, autre nouveauté, le concours Hérault Gourmand  va prendre une nouvelle dimension grâce à un partenariat signé avec la chambre d’agriculture. Organisé depuis vingt-cinq ans par la chambre de métiers et de l’artisanat pour valoriser les savoir-faire culinaires locaux, le concours « matchera » pour la première fois les gourmandises agricoles dans un concours vins et saveurs culinaires artisanales, dont le département ne manque pas…


Lire aussi nos articles Vœux d’ici 2019

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.