Arts / Coup de cœur pour le Chinois LIU Zhengyong

« Découvert » en Chine par le galeriste sétois Martin BEZ (Dock Sud), LIU Zhengyong est…

« Découvert » en Chine par le galeriste sétois Martin BEZ (Dock Sud), LIU Zhengyong est un artiste talentueux promis à un brillant avenir. Etalant à l’huile les sentiments humains les plus puissants sur la toile de la vie, il appartient à la nouvelle vague de la peinture contemporaine chinoise qui fait un tabac en s’exportant vers l’Occident. Ses personnages, comme mus par un feu intérieur – que ce soit l’angoisse ou la folie – souffrent, vibrent et parfois trouvent l’apaisement. Energiques et larges, les touches de peinture semblent évoquer une impérieuse nécessité de vivre ou de survivre malgré les obstacles.

Son œuvre, monumentale, est tout en matière, violence, vibrations picturales… Les visages de ses personnages sont méconnaissables, à part quelques portraits à son image, et semblent personnifier des états de vie et des sentiments plutôt que représenter des personnes réelles. Les personnages de LIU Zhengyong semblent se débattre en permanence dans un monde qui les écorche vifs. Leur peau, lardée de touches de rouge et d’orange, comme griffée, mordue, balafrée, reflète leurs souffrances et questionnements intérieurs. Serait-ce une métaphore de la situation des Chinois, une allégorie de leur réalité ? L’artiste seul le sait, qui, çà et là, ajoute des touches de vert cru sur un torse, une bouche, un ventre, un bras ou un fond. Un vert presque dérangeant, proche de celui qu’utilisait Kees VAN DONGEN. Ce vert puissant, note d’incongruité et d’étrangeté, introduit une certaine gêne et un inconfort visuel qui accentuent pourtant la beauté des œuvres et poussent les visiteurs à s’interroger. Chaque touche de peinture attise le feu intérieur qui anime les personnages ou le contexte (le fond du tableau). Les cernes noirs qui modèlent les -silhouettes et accentuent les expressions des visages ancrent les personnages dans la réalité et dans leur drame. C’est sans doute la bataille pour la vie qui se joue dans les tableaux de LIU Zhengyong. Heureusement, parfois, les -personnages se réfugient en « lieu sûr » (l’Occident ?) et trouvent le repos.

Dans le monde entier, le public apprécie les toiles de LIU Zhengyong et en redemande. En Chine, bien sûr, mais aussi partout en Europe, et en France grâce au dynamisme de la Galerie Dock Sud… Ses œuvres, référencées comme appartenant à la nouvelle vague de l’art contemporain chinois, ont déjà été présentées dans de nombreux lieux qui comptent pour le marché de l’art (le MOMA de Moscou, la Biennale de Venise, Berlin…) et seront exposées à ArtFair Paris, au Grand Palais, du 27 au 30 mars 2014, par Dock Sud. Elles sont aux cimaises du musée Paul-Valéry de Sète jusqu’au 11 mai prochain. Un sans-faute pour celui que le galeriste sétois Martin BEZ surnomme affectueusement « le Petit Peintre ». Car le Petit Peintre devient de plus en plus grand…

Virginie MOREAU

Les œuvres de Liu Zhengyong sont visibles :

• jusqu’au 11 mai au musée Paul-Valéry (expo « 4 à 4 ») – 148, rue François-Desnoyer – Sète – Tel. : 04 99 04 76 16 (du mardi au dimanche, de 10h à 18h jusqu’au 31 mars et de 9h30 à 19h à partir du 1er avril 2014. Musée fermé le 1er mai).

• en permanence à la Galerie Dock Sud – 2, quai Aspirant Herber – Sète – Tel. : 04 67 74 00 77. Tous les jours (dimanche et jours fériés compris) de 10h30 à 12h30 et de 15h30 à 19h30.

www.dock-sud.com et www.docksud-artgallery.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.