Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Association Agathe ou chronique d'une agonie annoncée

Créée en 1975, l’association AGATHE avait toujours pleinement joué son rôle et aurait certainement continué à le jouer si l’expérience présidentielle « RAVAILLE » c’était arrêtée avec sa démission, prise par lui-même en date du 2 mai 2008 et basée sur un constat d’échec qu’il reconnaissait amèrement dans son discours politique du 27 juillet 2007 ou il regrettait […]

Créée en 1975, l’association AGATHE avait toujours pleinement joué son rôle et aurait certainement continué à le jouer si l’expérience présidentielle « RAVAILLE » c’était arrêtée avec sa démission, prise par lui-même en date du 2 mai 2008 et basée sur un constat d’échec qu’il reconnaissait amèrement dans son discours politique du 27 juillet 2007 ou il regrettait l’élection de Gilles D’ETTORE aux législatives et ou il concluait que l’association AGATHE (ou du moins ses représentants) n’était plus en phase avec les Agathois.

Cette démission qu’on espérait salvatrice était suivie de l’élection d’un nouveau Président (Henri Miñana) à la majorité moins deux abstentions. Les objectifs du nouveau Président étant de travailler sans obstacles partisans et avec impartialité avec les pouvoirs publics  n’étant pas du goût du clan Ravaille dont la ligne de conduite est l’opposition systématique à la mairie en place, Jean Ravaille ne supportant pas la mise à l’écart de son fils lors de la composition de la nouvelle équipe municipale après l’invalidation des élections de 2002. (mise à l’écart dont Stéphane Ravaille  s’est consolé en rejoignant immédiatement l’opposition)

Avant de continuer, je vous communique le verso de la convocation pour l’assemblée générale extraordinaire du 24 janvier 2009 rendue obligatoire par la démission de 8 membres du conseil d’administration dont Roger SUAU qui tout en restant Président d’honneur de l’association a démissionné de ses activités au sein du Conseil d’Administration.

Elections pour compléter le Conseil d’Administration de l’association AGATHE

Créée en 1975, l’association AGATHE  défend
* la qualité de l’Environnement (par exemple, à la TAMARISSIERE quand la pinède est menacée, ou lorsque les platanes centenaires sont abattus)
la qualité de l’Urbanisme sans hésiter à dénoncer les constructions illicites (par exemple, le manège de l’ADRENALINE au Cap, construction en infraction avec le code)
deux domaines dans lesquels elle est agréée par arrêté préfectoral.
* la qualité de la vie chaque fois qu’il s’agit de constater l’envahissement de notre quotidien par le Bruit, la Pollution et l’Insécurité
* conseille et assiste ses adhérents
lorsque, à titre personnel, ils rencontrent des difficultés reconnues comme entrant dans les domaines couverts par ses Statuts.
Pour remplir leurs missions, les dirigeants encore en place aujourd’hui, ont toujours agi avec franchise, conviction, ardeur, sans concession et avec certaines. Réussites
Dans ces conditions, il n’est pas surprenant, à AGDE, qu’une telle association s’attire, injustement, les foudres des pouvoirs politiques qu’elle dérange et la convoitise de ceux qui voudraient, peut être, l’utiliser à des fins personnelles
Comment expliquer autrement la tentative de mainmise sur AGATHE, organisée lors de la dernière Assemblée Générale?
Constatant l’échec de cette O.P.A, 7 personnes ont démissionné du Conseil d’Administration, pensant, encore, pouvoir mettre en péril l’Association (voir les articles de la presse locale) en rendant, statutairement, obligatoire de nouvelles désignations.
Or, dans un bureau régulièrement élu, une équipe soudée reste en place. Elle maintient le cap sur la route tracée depuis des décennies dans une action de caractère apolitique, libre et indépendant au service exclusif de ses adhérents en particulier et plus généralement de tous les agathois.
C’est elle qui organise une Assemblée Générale exceptionnelle .pour compléter le Conseil d’Administration.

Une remarque concernant l’OPA
OPA : un petit rappel pour les membres du bureau du clan Ravaille qui emploient OPA sans en avoir compris le sens : pour information les « OPA » ont pour but la prise de contrôle d’une société .(ici il faut comprendre la prise de contrôle d’AGATHE)
Miñana étant Président, il avait donc le « contrôle » d’Agathe, et contrairement à ce qu’ils essaient de faire croire, c’est le clan Ravaille,(Ravaille, Treille et Cie) qui a monté cette  OPA (d’ailleurs réussie). L’élection de Treille leur permettait d’éliminer le nouveau Président Miñana fraîchement élu par eux même(mais on est plus à une contradiction près) et de garder la main mise et sans doute utiliser l’association Agathe à des fins personnelles pour ne pas dire politiques avec l’arrivée de Stéphane Ravaille au conseil d’administration.

Que reste-t-il de l’apolitisme d’Agathe tant revendiqué ? Pour nous (les démissionnaires) l’affaire est définitivement classée : Agathe c’est fini et nous n’avons ni l’intention de présenter à nouveau nos candidatures au conseil d’administration, ni de créer une nouvelle association.

A noter que les démissionnaires étaient parmi les plus actifs et les plus anciens d’Agathé (entre 15 et 22 ans d’ancienneté) et de sensibilité politique très diverses sans que cela ait posé (avant le règne Ravaille) le moindre problème avec les municipalités successives.

Pour en terminer, parlons un peu de la principale  « réussite » du mandat « Ravaille » : le manège Adrénaline. La procédure engagée (même si elle  pouvait être justifiée) a coûté à l’association approximativement la bagatelle de 5000 € et sans doute beaucoup plus (seul le trésorier , dont l’honnêteté n’est pas contestable, pourrait nous le confirmer) pour un maigre résultat  : un pylône a été (ou doit être) déplacé de quelques mètres.

On  peut  regretter que la seule « réussite » du mandat Ravaille soit la perte de 40% de ses adhérents . C’est malheureusement la triste réalité des chiffres et l’assemblée  générale « extraordinaire » du  24 janvier risque d’être surtout « extraordinaire » par la confirmation de la chute de ses adhérents. Attendons nous quand même à avoir une grande quantité de vote par procuration évidemment favorables au clan Ravaille.

Pour ma part et sans doute comme beaucoup d’autres adhérents, j’en resterai là, je n’assisterai pas à l’assemblée Générale extraordinaire et je ne renouvellerai pas ma cotisation 2009 ni les suivantes si suivantes il y a.

                                Louis BENTAJOU
                        Membre démissionnaire du Conseil d’Administration
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.