Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Aujourd’hui : Notre choix, c’est Fabrice MUR . par Henri CALVET et Alain BAUDET

Notre choix : Depuis 5 ans à présent, nous vous écoutons, nous allons aux réunions des différents groupes, nous analysons les propos des uns et des autres avant qu’ils ne deviennent des projets de campagne en vue des municipales de 2014 et voici le fruit de notre analyse : Le vote est un droit de citoyen, […]

Notre choix :

Depuis 5 ans à présent, nous vous écoutons, nous allons aux réunions des différents groupes, nous analysons les propos des uns et des autres avant qu’ils ne deviennent des projets de campagne en vue des municipales de 2014 et voici le fruit de notre analyse :

  • Le vote est un droit de citoyen, acquis par nos ancêtres, que nous devons respecter. Aujourd’hui, justement parce que l’heure est grave, nous avons tous le devoir de nous exprimer.

  • Nous avons compris que les Agathois ne souhaitent pas que leur ville soit la ville d’un parti. Ils veulent rester maîtres de leur destinée. Ils sont conscients que leur ville a un profil très particulier notamment par son histoire, sa situation géographique et ses variations saisonnières de population.

  • Dans l’intérêt des Agathois, il est impératif de dissocier la conduite actuelle de l’Etat et celle de notre ville. Il est important pour nous de bien discerner l’enjeu des prochaines élections municipales, à savoir élire une équipe, et à sa tête, un maire qui aura à mener notre ville vers son développement.

  • Il est évident que nous ne pouvons adhérer aux idées extrémistes qu’elles soient de gauche ou de droite. Elles sont trop souvent anarchiques ou révolutionnaires, souvent irréalisables ou surréalistes.

  • En tant que femmes et hommes de droite, nous ne pouvons suivre un mouvement uniquement basé sur une idéologie : faire du social c’est bien, encore faut-il en avoir les moyens. Payer des impôts locaux, d’accord, mais encore faut-il savoir gérer avec rigueur le budget communal.

  • En tant que femmes et hommes de droite, et bien que bon nombre d’entre nous soient encartés UMP, il est impensable de suivre le maire actuel. Loin de ses belles promesses, son bilan est aujourd’hui calamiteux : pression fiscale locale sans précèdent, dette communale abyssale, explosion de l’insécurité et taux de chômage record. Rajoutons à cela, sa conduite autoritaire doublée par une absence totale d’analyse et de vision. Toutes ces dérives font que nous le rejetons avec force. Nous ne voulons plus être les victimes de ce système clientéliste digne d’une ville sicilienne.

  • En tant que femmes et hommes de droite, nous avons aussi la volonté d’œuvrer pour notre ville dans un esprit de large rassemblement dont le seul objectif est de servir les Agathois.
     

En 2008, lors des dernières élections municipales, nous avions pris part au débat en dénonçant déjà les dérives du pouvoir municipal. Nous nous étions rapprochés alors d’un candidat allant même jusqu’à le soutenir. Au fil du temps, après de nombreuses rencontres avec lui, nous avons appris à connaître un homme de qualité, qui tient compte de l’avis des autres et qui réfléchit avant de prendre ses décisions.

Fabrice MUR, contrairement aux autres candidats, et malgré les allégations mensongères du maire, est bien le seul candidat à ne jamais s’être encarté à un parti politique. Il est donc un homme libre face aux dictats parisiens. Toujours honnête dans cet engagement, il se positionne au centre gauche, mais reste d’une intégrité sans faille, visible par sa volonté farouche de rassembler des femmes et des hommes de toutes sensibilités sous une seule bannière, celle de la compétence.

C’est un homme qui connait bien notre ville, ancré dans ses traditions. Cette ville qu’il n’a jamais quittée. Il est aussi un chef d’entreprise qui sait ce que veut dire « gérer » avec tous les soucis de règlementations et de lois. Il sait diriger du personnel, développer un compte d’exploitation, protéger le patrimoine des familles au quotidien pour le faire fructifier. C’est un acteur du développement économique de notre territoire.

Nous savons que son équipe travaille depuis plusieurs mois sur un certain nombre de projets qui ont été définis de façon collégiale et nous serons très heureux d’y apporter notre contribution.

Pour nous, destituer les pieds nickelés autocrates de Mirabel n’est pas un objectif en soi. Notre but a toujours été de travailler pour les Agathois, afin de faire de notre cité une ville prospère et dynamique, ambitieuse et rayonnante. Notre volonté a toujours été de porter à sa tête, l’homme (ou la femme) compétent, droit, intègre et dynamique, sachant écouter et organiser le travail de son équipe.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous l’annoncer : Notre choix, c’est Fabrice MUR.

Des Agathois Pour Leur Ville

Le président

Henri CALVET


des

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.