Avocats : l’EFACS Montpellier lance ses formations thématiques

Alors que les futurs jeunes avocats ont repris début septembre leur formation initiale, l’EFACS lance plusieurs cycles de formation continue dédiés à l’actualité juridique et législative, ainsi que des journées thématiques très pointues destinées aux avocats spécialisés. Une université du droit des affaires est prévue en Italie au mois de novembre.

Le bâtonnier Frédéric Vérine, président de l’Efacs (Ecole de formation des Avocats Centre Sud), et le bâtonnier Françoise Auran-Viste, déléguée à la formation continue, relancent la saison de formation à destination des avocats (et professions connexes) en exercice. L’Ecole annonce ainsi que son Université du droit des affaires aura lieu à Rome du 7 au 11 novembre 2017. Le nouveau droit des groupements libéraux sera notamment évoqué par le professeur Mousseron. Cet événement fait suite à une autre université organisée sur le thème du droit social. Elle a été animée par le professeur Paul-Henri Antonmattéi ; une université de droit public a également réuni de nombreux « publicistes ».

Réactivité face à l’actualité législative

L’Efacs lance aussi des journées thématiques pour ce dernier trimestre 2017, avec une belle réactivité face à l’actualité législative. L’Ecole a ainsi déjà organisé des formations sur le nouveau divorce sans juge dans tous les barreaux de son ressort. Mais également sur les nouveaux décrets (publiés le 6 mai 2017) en procédure civile. Natalie Fricero, professeur à l’université de Nice Sophia-Antipolis, a ainsi évoqué « l’essentiel de la procédure civile ». Ceci en présence de nombreux avocats et professionnels du ressort. Pour le mois d’octobre est programmée une formation sur les fameuses ordonnances (Macron) relatives au droit du travail. Des ordonnances et une formation particulièrement attendues suite à la réforme du code du Travail…

Nouveauté 2017, une journée sur la saisie immobilière

Ces formations concernent en premier lieu tous les avocats. Et pour ceux d’entre-eux qui possèdent une spécialisation, l’EFACS organise ses journées thématiques, où seront approfondies plusieurs questions spécifiques pour les avocats plus expérimentés. Ces formations bénéficient de la présence d’intervenants aux compétences croisées : avocats, magistrats, professeurs de droit, experts… Une journée de l’exécution (vendredi 13 octobre 2017) et – c’est une nouveauté 2017 – une journée sur la saisie immobilière (vendredi 17 novembre 2017) sont d’ores et déjà prévues à Montpellier, dans les locaux de l’Ecole. Une journée de droit européen et une journée de droit pénal sont également proposées à l’intention des pénalistes.

Des partenariats avec la cour d’appel de Montpellier et l’ENM

Une formation sera également organisée, en partenariat avec la cour d’appel, sur la faute inexcusable (indemnisation du risque professionnel en cas de faute inexcusable de l’employeur) le vendredi 17 novembre 2017. A noter également, en partenariat avec l’ENM, les rencontres judiciaires en droit de la famille sont programmées le vendredi 24 novembre 2017. Sans oublier la médiation. L’Efacs prévoit un à deux cycles de formation de base, suivis d’ateliers pratiques de la médiation et d’une université entièrement dédiée à ce sujet qui intéresse désormais de nombreuses robes noires. Ces cycles de formations s’achèveront le 8 décembre 2017 avec la journée des actualités, qui comportera différents ateliers en droit de la consommation, droit public, droit social, procédure civile….

Le prochain catalogue de formation continue pour l’année 2018 sortira, lui, au mois de décembre 2017.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.