Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

BALARUC les BAINS - THEATRE : EAU MAGE NO SENS le le 19 août à 21h30

EAU MAGE NO SENS Pièce chorègraphique : Céline Rivalta Saxophoniste, compositeur : Pierre Diaz Technicien son et Lumière : Francis Ménager Costumes : Vanessa Benit Interprètes : Whisper Dance Theater Référence et source : – Riccardo Petrella.( politologue et économiste italien) – Rilke (lettre à un jeune poète) – Marguerite Duras (L’amant) – La reproduction […]

EAU MAGE NO SENS

Pièce chorègraphique : Céline Rivalta Saxophoniste, compositeur : Pierre Diaz Technicien son et Lumière : Francis Ménager Costumes : Vanessa Benit Interprètes : Whisper Dance Theater

Référence et source :

– Riccardo Petrella.( politologue et économiste italien) – Rilke (lettre à un jeune poète)
– Marguerite Duras (L’amant)
– La reproduction de Pierre Bourdieu

– Kamala, une louve dans ma famille de Pierre Jouventin – Femme qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola – Hommage au grand chorégraphe de la danse théâtre. 

Langage singulier

Nous jouerons sur la sensibilité collective : une part d’amour, une part de haine, une part de violence et une force sexuelle animale. Chorégraphier le désir d’amour. Inviter dans ces zones de la danse des émotions. La danse n’est pas forcement l’essentiel : La danse est convo- quéecommemodedecaptationdesémotionsetnoncommetranspositions esthétique. La danse se fait outil d’approche lorsqu’elle est nécessaire.

Parfois, c’est la musique et le rythme qui imposent l’énergie traductrice, parfois le jeu d’action : réaction, souvent un prétendu hasard, qui n’est que le surgissement de l’être dans des corps ouvert à tous les possibles. Le langage chorégraphique part du corps au lieu d’être imposé au corps. Mobilisant un regard d’ensemble sur les outils des sciences humaines.

Sujet de prédilection, la monétisation de la nature, la guerre des sexes, un sujet qui traverse toutes les époques.

Pour l’interprétation des dérapages de la vie quotidienne

Nous chercherons les frontières de la tendresse et de la violence.

Nous allons explorer les sentiments inaccessibles et souvent diffi- ciles à verbaliser, une danse de l’en deçà du langage. Ce n’est pas l’effet visuel qui sera recherché mais l’effet humain. Il ne s’agit pas de s’agiter dans touts les sens, ou même de danser si cela n’est pas nécessaire. Le mouvement minimal transmet parfaitement l’état de l’être. Il suffit à faire voir. Nous étirerons le minimalisme du ges- te vers une hyper-danse ou vers l’anéantissement de la danse. Car l’étirement de la langue entre ce qui va vers le haut ou vers le bas est dès lors poussé vers l’extrême le plus douloureux afin de procé- der à une spatialisation des émotions sur le mode métaphorique.

Refus des tabous : tout dire pour ne pas devoir se taire

L’un des procédés fondamentaux est le principe de visualisation des tabous, de l’insoutenable émotionnel et du non-dit relation- nel. Une esthétique de l’incorrect. Un menant un combat contre les conventions, l’hypocrisie et le mensonge, ainsi que la moné- tisation de la nature nous nous adressons pas uniquement au niveau social, nous explorons les relations humaines, le chaos des liens hommes/ femmes /nature. Toute la théâtralité sera une mise en scène de ces petits riens qui révèlent les grandes failles. Faire voir ce que l’on préférerait ne pas voir.

Théâtre tout en didascalie

Un renforcement sémantique de la danse par des pratiques d’ordre théâtral qui se rapprochent plus d’une mise en mouve- ment de didascalies que d’une véritable théâtralisation. Uni- quement les formes du théâtre seront retenues : situations, apartés, monologues, échanges abrupts, traversées de l’espace. Se ne sera pas une mise en commun des formes d’expressions (danse, théâtre, chant) mais se figer sur des formes et des attitu- des pour ne pas surcharger les chorégraphies. La verbalisation sera un élément ponctuel, sporadique, censé renforcer et dédou- bler un effet. C’est la danse qui portera la charge sémantique.

La structure quasi-onirique et le choix d’un vocabulaire gestuel émotionnel établi, nous donnera des outils pour explorer des états dans des zones psychologiques auxquelles on a rarement accès.

« C’est de la féconde union du type grotesque au type sublime que naît le génie mo- derne, si complexe, si varié dans ses formes, si inépuisable dans ses créations, et bien opposé en cela à l’uniforme simplicité du génie antique. «

Victor Hugo Préface de Cromwell 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.