Bassin de Thau : le SMBT lance une étude pour un cheminement piétonnier

Lauréat de l’appel à projets « France vue sur mer » lancé par l’Etat, le Syndicat mixte du bassin de Thau va lancer une étude pour conforter ou restaurer un cheminement piétonnier sur les 79 kilomètres du pourtour de la lagune.

De nombreux tronçons du littoral, sinueux et foisonnant de vie, ne sont pas accessibles. L’objectif du SMBT est d’instaurer ou conforter un cheminement piétonnier sur tout le pourtour de la lagune, de Sète à Marseillan, en passant par Bouzigues, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux et Loupian. Assuré d’obtenir des aides de France relance, le SMBT va piloter une étude pour identifier les chemins existants, ceux à réaménager et les secteurs à éviter en raison de contraintes environnementales ou économiques.

Un projet unique sur la façade méditerranéenne

L’objectif à terme est d’obtenir une continuité sur les 79 kilomètres de rives lagunaires et de mailler ce parcours avec les voies douces existantes. Résolument respectueux de l’environnement, de la biodiversité et des usages, le sentier, jalonné de panneaux informatifs, sera élaboré en concertation avec de nombreux partenaires. Les fonctions écologiques, économiques, sociales, culturelles et patrimoniales de la lagune de Thau y seront mises en lumière. Le défi est de trouver le juste équilibre entre valorisation et préservation, afin de générer une plus-value écotouristique, profitable aux habitants comme aux visiteurs du territoire. Subventionnée à hauteur de 80 %, l’étude de faisabilité, pilotée par le SMBT, devrait être lancée cette année.

L’appel à projets de France vue sur mer

Doté d’une première enveloppe de 5 millions d’euros pour 2 ans et piloté par le Cerema, le dispositif « France vue sur mer », va permettre de financer l’aménagement de nouveaux sentiers (1200 kilomètres restent à réaliser), la restauration de certains tronçons et l’amélioration des accès. Né sur les vestiges du sentier des douaniers, créé au 18e siècle pour éviter la contrebande et plus ou moins tombé en désuétude, le sentier du littoral français a repris des couleurs au 19e siècle avec le développement du tourisme en bord de mer. Prisé des randonneurs et promeneurs occasionnels, il offre des points de vue remarquables et traverse des paysages riches de biodiversité mais fragiles.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.