Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Bessan : Bien faire et laisser braire…

Après sa sévère « déculottée » aux dernières élections municipales (700 voix soit 4 sièges sur 27 comme en 2001) et une campagne des plus agressive, l’opposition bessanaise qui veut aller de l’avant se réveille tout doucement. Pas moins de six mois ont été nécessaires pour accuser le coup et sortir de l’ombre. Depuis deux […]

Après sa sévère « déculottée » aux dernières élections municipales (700 voix soit 4 sièges sur 27 comme en 2001) et une campagne des plus agressive, l’opposition bessanaise qui veut aller de l’avant se réveille tout doucement.
Pas moins de six mois ont été nécessaires pour accuser le coup et sortir de l’ombre. Depuis deux semaines, les articles et interventions pleuvent… sans aucune remise en question politique ou citoyenne après une telle défaite. On prend les mêmes méthodes et on recommence. Comme d’habitude, aucune proposition sérieuse pour le bien être des bessanais, uniquement des critiques, des piques, des contradictions…
 Entre une polémique stérile avec les associations sur le local destiné aux élus d’opposition, la question des ordures ménagères qui ne dépend pas directement des élus bessanais ou la fausse surprise de recevoir les feuilles d’imposition en cette fin d’année… quoi de neuf sous le soleil ? Toujours rien, sauf la sempiternelle rengaine, tout va mal et c’est la faute de la mairie !

Si Olivier Goudou, chef de l’opposition, et son équipe cherchent les réactions de la municipalité : désolé, il n’y en aura pas. L’équipe municipale « Continuons Ensemble pour Bessan », choisie majoritairement par un grand nombre de bessanais, a elle bien compris que la campagne électorale était terminée. Il y a honorablement un temps pour tout. Ainsi, la nouvelle municipalité s’est organisée, structurée, adaptée aux réalités communales et aux charges de travail qui lui incombent. Les élus en place travaillent, eux, désormais pour l’ensemble de la population, sans exclusive. Des dossiers à traiter, il y en a.
Des problèmes à résoudre, il n’en manque pas. Des satisfactions, heureusement elles sont présentes. Des polémiques stériles, nous les évitons.

Actuellement, les efforts sont nombreux et la mobilisation de la mairie est grande dans de nombreux domaines : étude générale de rénovation des chemins ruraux, travaux imminents du carrefour du cimetière, ouverture (cette semaine) de la halle de sport, travail sur la mise en place de conventions associatives d’objectifs, création de commissions extra-municipales pour développer la démocratie citoyenne, préparation d’un nouveau plan de circulation, étude d’agrandissement du cimetière, recherches géologiques pour améliorer la qualité de l’eau potable, soutien au développement durable avec un projet photovoltaïque, mise en place d’un volet sportif à la politique jeunesse, renforcement administratif au niveau du service social, publication plus régulière du bulletin municipal, ouverture d’un terrain d’entraînement au stade, amélioration de la sécurité à la sortie du groupe scolaire, normalisation de nos relations avec les intercommunalités, développement culturel avec des soirées à thème, création (toute récente) d’un conseil municipal des jeunes, étude pour l’extension de la station d’épuration, action pour la rénovation des voiries de la zone artisanale, création d’un projet musique avec les scolaires et les associations musicales, objectif de création de logements sociaux sur la route de Montblanc, changement du matériel informatique des écoles…

En six mois, de nombreux projets ont vu le jour et bien d’autres actions seront à découvrir par les bessanaises et les bessanais dans ce mandat qui débute. Voilà donc notre réplique à l’opposition : c’est principalement de répondre aux attentes de la population. Notre seule devise peut se résumer ainsi : bien faire et laisser braire… quoi de plus normal au pays de l’âne !

Stéphane PÉPIN – BONET
Premier Adjoint au Maire

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.