Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Cérémonie des bouquets : des traditions et de l’émotion à l’état pur pour les Bessanais !

C’est un véritable moment d’émotion et de partage populaire qui a été vécu ce…

C’est un véritable moment d’émotion et de partage populaire qui a été vécu ce dimanche 7 août 2016 à Bessan.

Les Bessanaises et les Bessanais, autour de nombreuses personnalités, ont fortement accompagné Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et son conseil municipal, dans l’esprit festif de leur belle fête locale de Saint-Laurent. Le premier magistrat a présidé les cérémonies, dès le matin, avec la bénédiction de l’âne de Bessan par le père Jean Barthès. A l’issue de l’office religieux à laquelle participait pour la première fois le sous-préfet de Béziers, tous les ingrédients étaient réunis pour un grand moment en présence d’une foule compacte et des personnalités venues de tous bords.

Pour la cérémonie, on notait la présence de Christian Pouget, sous-préfet de Béziers ; Sébastien Denaja, député ; Géraldine D’Ettore, conseillère régionale ; Dolorès Roqué, conseillère régionale ; Sébastien Frey, conseiller départemental ; Marie-Christine Fabre de Roussac, conseillère départementale ; Yves Michel, maire de Marseillan ; Guy Amiel, maire de Saint-Thibéry ; Claude Allingri, maire de Montblanc ; Vincent Gaudy, maire de Florensac ; Henri Kox, député-maire de Remich ; Jérémy Tracq, maire de Bessans en Savoie ; Robert Raluy, maire honoraire ; Eric Loustau, consul de Monaco ; Henriette Gleizes de Cambiaire, consul de Malte ; des élus venus des communes d’Agde, Nézignan l’Evêque, Vias… Présence appréciée également des reines de beauté bessaanises et d’au-delà : Océane Garrido, Miss Bessan 2015 ; Alyzée Bodeot, Miss Bessan 2016 et par ailleurs 2e dauphine de Miss Languedoc-Roussillon ; Emma Kervella, Miss Marseillan 2016… et, pour la première fois, la présence très appréciée de Pierre Vacassy, Bessanais élus il y a quelques semaines Mister Languedoc-Roussillon.

Après la danse de l’âne de Bessan, celle du petit âne et la remise des bouquets à la municipalité par les chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur, Stéphane Pépin-Bonet a axé son intervention sur l’âme villageoise de Bessan et a mis en avant la jeunesse. Comme de coutume, la fin de la cérémonie a ravi habitants, invités et touristes avec l’interprétation de la chanson de Bessan par Cédric Fernandez et l’hymne national chanté par Robert Guichou. La cérémonie s’est terminée par une remise de distinctions (voir ci-dessous) et c’est dans une ambiance festive pour ne pas dire de folie que s’est terminé ce moment intense avec Ricoune. Photos : Michel Desnos.

  • Les distinctions 2016 ont été remises à : Laure Araguas, Roger Fiandino, Benoit Schumann, Sylvain Boutes et Franck Bosca.

Le discours du maire de Bessan lors de la cérémonie :

 Bessanaises, Bessanais,

Comme de coutume, nous sommes rassemblés sur notre place de la Promenade à l’occasion de notre remarquable fête locale qui, depuis hier, semble battre des records de fréquentation. Alors que nous vivons dans un monde particulièrement tourmenté, subissant tous les jours ou presque les angoisses liées au terrorisme qui frappe à la porte de nos villes et de nos villages. Alors même que la société française a perdu beaucoup trop de ses repères… nous sommes présents, tous ensemble, unis, fiers et dignes, portés par notre identité locale et par nos traditions.

Chaque année, je tiens à vous rappeler l’importance de ces moments très forts. Ils permettent à toute notre population d’être soudée et de partager l’âme de notre cité. Dans le contexte national actuel, nos festivités et notre folklore prennent un sens particulier. Ils démontrent qu’en se rassemblant, nous sommes plus forts et les personnalités politiques nationales feraient bien de s’en inspirer. Cela démontre aussi qu’en défendant nos valeurs, qu’elles soient françaises, languedociennes ou bessanaises, nous mettons en avant ce qui nous uni et non ce qui nous divise.

Notre fête locale tient lieu d’une superbe parenthèse dans ce monde particulièrement violent. C’est une nécessaire bouffée d’air, propice à la légèreté, au bonheur d’être ensemble et à la convivialité caractérisant si bien les habitants de Bessan. Sachez que cet esprit rayonne à chaque fois que je vous représente dans le département ou ailleurs. On me dit souvent : « mais oui, vous êtes le maire du Rosé, du Ricard mais vous êtes surtout le maire d’une ville qui respire la joie de vivre et la fraternité ».

C’est vrai ! La ville de Bessan est connue et reconnue pour ses spécialités du terroir, pour son âne totem, pour ses traditions, pour son caractère et pour son mode de vie typiquement méditerranéen. Notre fête de la Saint-Laurent en est le symbole. Elle est le reflet du bien vivre ensemble, d’un moment unique en son genre fédérant toutes les générations, toutes les conditions sociales, toutes les croyances. Forts de ces traditions et de ces valeurs, la municipalité reste motivée pour mettre en place des projets qui permettent à Bessan de rayonner encore plus, de s’adapter face à une société qui évolue très vite, de suivre le mouvement de la modernité…

Il n’est pas dans mes habitudes de relater les projets municipaux lors de cette cérémonie, mais je souhaite souligner que la place où nous nous trouvons, ainsi que la salle des fêtes derrière moi, vont connaître une grande opération de réhabilitation dans les mois à venir. Une opération intégrée dans le cadre d’un grand plan de requalification du centre-ville. Un centre-ville qui vit avec ses services et ses commerces, qui bouge avec sa vie associative et qui continuera à recevoir notre traditionnelle fête.

Car malgré les difficultés que cela engendre, le cœur de la fête doit se trouver ici, avec tout le charme, le prestige et la vitalité qu’elle transmet. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui s’investissent pour le développement de nos festivités et sa sécurité. Une sécurité renforcée cette année pour permettre à chacun de s’y trouver bien, en famille et entre amis.

Si nous sommes riches de notre culture locale, c’est grâce à de nombreux bénévoles ainsi qu’à la jeunesse. Et notamment celle face à moi, nos chefs de jeunesse et nos demoiselles d’honneur qui ont décidé de renouveler l’expérience. Sans eux, il n’y aurait pas de fête ! Prenons-en conscience et ne nous focalisons pas sur la jeunesse qui donne une mauvaise image. Soutenons plutôt cette jeunesse qui ose, cette jeunesse qui entreprend, cette jeunesse qui a compris qu’il fallait s’appuyer sur notre passé pour construire l’avenir.            

Si vous êtes ici présents à nos côtés, c’est que vous croyez tout autant que moi à la force de ces valeurs, à la portée de leurs symboles et à l’envie de les transmettre. Bessanaises, Bessanais, je tiens sincèrement à vous remercier pour ce que vous m’apportez, ce que vous apportez quotidiennement à la ville. Je ne vous demande qu’une chose, je vous le dis toujours avec autant de passion : surtout ne changez-pas. Vive Bessan, Vive les Bessanaises et Vive les Bessanais !


200 clichés sont disponibles sur notre page

FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.