Bessan : l’accès au moulin bladier demeure réglementé et soumis à des restrictions

Le moulin bladier, situé en rive droite du fleuve Hérault, est un élément du patrimoine Bessanais auquel les habitants sont très attachés.

Ses travaux de construction, commandité par un ancien évêque d’Agde, ont probablement débuté à la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle. Sous l’impulsion de la municipalité, il est entré dans le patrimoine de la commune en 2019, après son acquisition pour l’euro symbolique auprès du syndicat des eaux du Bas Languedoc, jusqu’ici propriétaire.

Symbole patrimonial

Pour dignement honorer ce symbole patrimonial, malheureusement en état de ruine en raison des crues successives du fleuve, la ville propose régulièrement des visites ou des rencontres sur place afin de mieux découvrir l’édifice, son histoire et ses richesses architecturales. Il y a quelques jours à peine, une nouvelle balade patrimoniale, cette fois-ci organisée par l’association de la Guilde, s’est tenue avec réussite lors de la récente fête locale de la Saint-Laurent. 

Des panneaux de signalisation

Si ces rencontres sont organisées en toute sécurité, généralement avec un guide connaisseur, il en est autrement lorsqu’on se dirige seul ou en famille vers le site pour une balade ou une agréable partie de pêche. Pour rappeler le danger, notamment de pierres qui peuvent se décrocher à tout moment, la municipalité y a récemment apposé des panneaux d’information très explicites. Leur respect est essentiel et il convient à chaque visiteur d’en prendre conscience.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.