Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Le groupe « Bessan avec Audace » : La participation, une bonne "recette" pour le budget

La participation, une bonne « recette » pour le budgetL‘argent public est le produit de l’effort…

La participation, une bonne « recette » pour le budget

L‘argent public est le produit de l’effort de chacun au bénéfice de tous. Il est donc légitime que chacun puisse mieux contribuer au débat sur les orientations du budget communal. En effet, le budget traduit les choix et les priorités en dépenses comme en recettes, tant en fonctionnement qu’en investissement.

Cet acte procède d’une prévision (dans sa préparation), puis d’une autorisation (par son vote). L’élaboration du budget communal se prépare plusieurs mois avant son adoption. Aussi, septembre constitue le bon moment pour effectuer la rentrée municipale en concrétisant une bonne résolution : celle de rendre le budget communal plus participatif.

Par définition, le budget participatif est un « dispositif facultatif qui permet de faire participer les habitants à l’élaboration du budget, mais sans pouvoir de décision de leur part ». De quoi s’agit-il concrètement ? 

Initié en 1989 à Porto Alegre au Brésil, cet instrument permet d’associer les habitants à la construction du budget communal, principalement sur la partie des projets et des investissements. Ils peuvent proposer et sélectionner des projets. Toutefois (sauf dans le cas d’un référendum décisionnel) la décision ultime revient au Conseil municipal, l’organe délibérant. La réussite du budget participatif implique d’informer les habitants sur leur rôle et les enjeux de cette démarche. Le rôle de chacun est consultatif mais néanmoins utile pour démystifier le budget qui se cantonne trop souvent à des questions techniques et à des débats d’experts.

L’objectif est de rendre accessible la préparation de cet acte majeur de la vie collective. La compréhension du budget doit être partagée. Pour mener à bien cette initiative, une méthode adéquate doit être observée.

Quelles personnes pourront participer ? L’expérience doit-elle être limitée aux électeurs ou élargie aux habitants ? Quels sont les sujets des projets proposables ? (en fonctionnement et/ou en investissement), Quelle est l’échelle testée ?  (sur la commune entière ou sur un quartier)  Quel est le montant maximal des projets proposés ? Quelle est la procédure à suivre ? (réunions publiques, dépôts des projets et sélection), Quel est le calendrier à retenir ?

Pour le groupe minoritaire « Bessan avec Audace », deux éléments nous paraissent primordiaux : d’abord, que tous les habitants concernés puissent participer à l’expérience ; ensuite que les habitants puissent intervenir essentiellement sur les questions d’investissement.

En effet, eu égard à son contenu en dépenses et en recettes, la section d’investissement sera la plus intéressante à étudier dans la cadre du budget participatif. Ainsi, la participation constituera une bonne « recette » pour réussir cette initiative citoyenne.

Le groupe « Bessan avec Audace » au Conseil municipal

Yvette Bouteiller, Olivier Goudou,

Claire Levacher, Dominique Lefort  

 

Photo : de gauche à droite : Olivier Goudou, Claire Levacher, Yvette Bouteiller, Dominique Lefort 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.