Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

BESSAN - LES FINANCES MUNICIPALES AU CONGRES DES MAIRES

LES FINANCES MUNICIPALES AU CONGRES DES MAIRES Les élus minoritaires se sont intéressés à l'actualité des débats du Congrès des Maires de France à Paris     . Le thème en était «la force de la proximité». Ce congrès constitue un temps fort de dialogue entre les élus et le gouvernement. La question financière a alimenté les […]

LES FINANCES MUNICIPALES AU CONGRES DES MAIRES

Les élus minoritaires se sont intéressés à l'actualité des débats du Congrès des Maires de France à Paris     .

Le thème en était «la force de la proximité». Ce congrès constitue un temps fort de dialogue entre les élus et le gouvernement. La question financière a alimenté les nombreux débats et ateliers.

La baisse des dotations de l’État concernant les communes serait de 11 milliards d'euros pour la période 2015-2017. Cela inquiète les maires qui se voient contraints à réduire les investissements et les dépenses de fonctionnement. En outre, l'inquiétude est forte eu égard aux impacts sur les services publics et les subventions aux associations.

Au plan national, «l'investissement public devrait reculer de 30% entre 2015-2017» comme l'énonce l'étude d'une délégation au Sénat. Les maires contestent vivement ces baisses de dotation. Beaucoup s'inquiètent de «ne pouvoir mettre en œuvre l'ensemble de leurs engagements électoraux». Ils font valoir que la situation des collectivités territoriales représente moins de 10% de la dette publique. Les maires en appellent à un étalement et se refusent à être «les variables d'ajustement du budget de l’État».Le Secrétaire d’État à la réforme territoriale invite les élus à «mutualiser en intercommunalité plutôt qu'à additionner». Il appelle les maires à «mieux dimensionner leurs projets» et à «choisir les plus opportuns».

Au plan national toujours, le maintien des investissements s'annonce lourd pour les communes. Les premiers secteurs affectés seraient le bâtiment et les travaux publics.

Ces deux secteurs sont de première importance dans l'économie régionale. Localement ici à Bessan, nous devons instaurer les priorités d'actions. D'un avis unanime, la construction des nouvelles écoles et la requalification du cœur de ville devraient être les premières nécessités de ce mandat. Donc, la priorité doit être donnée à l'investissement.

 Pour aider les collectivités à réaliser au mieux l'investissement local, il existe des outils. Parmi ceux-ci, la Caisse des Dépôts et Consignations a ouvert une enveloppe sur fonds d'épargne à hauteur de 20 milliards d'euros pour la période 2013-2017. Ces fonds sont destinés à financer à long terme tous types d'investissements locaux.

 Bessan avec Audace encourage la recherche active de tous financements adéquats, tel celui-ci présenté à taux attractifs. A ce jour, 7 de ces 20 milliards sont déjà utilisés.

Priorité à l'investissement menacé: des solutions existent.

                         Les conseillers municipaux de Bessan avec Audace:

          Yvette Bouteiller, Emmanuelle Brun, Olivier Goudou et Claire Levacher 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.